Politique française

12 juillet 2019 09:10; Act: 12.07.2019 09:40 Print

Acculé, De Rugy refuse de présenter sa démission

Empêtré dans des affaires sur des dîners et un logement, le ministre français de la Transition énergétique a tenté, vendredi, de se défendre. Il assure avoir le soutien du pouvoir.

storybild

François de Rugy refuse pour l'instant de quitter le gouvernement. (photo: AFP/Ludovic Marin)

Sur ce sujet
Une faute?

«Je n'ai absolument pas de raison de démissionner», a déclaré vendredi, le ministre français de la Transition écologique, François de Rugy, au centre d'une polémique sur des dîners fastueux dans son ministère et des travaux, ainsi qu'un logement près de Nantes. «Je l'ai dit au Premier ministre qui ne me l'a pas demandé», a affirmé M. de Rugy, sur BFMTV/RMC.

«Forcément on peut penser à en fait tout abandonner quand on est attaqué matin, midi et soir» mais «je ne le ferai pas, car je suis très en colère quand je lis un article qui prétend que j'occupe un logement social», s'est-il défendu. Le ministre a aussi assuré bénéficier du soutien du président de la République. Le chef de l'État l'aurait défendu «mercredi au Conseil des ministres». Jeudi, François de Rugy s'était déclaré prêt à «rembourser chaque euro contesté».

Le membre du gouvernement se trouve au centre d'une polémique. Après les dîners fastueux à l'Assemblée nationale et les travaux d'aménagement du logement de fonction du ministère de M. de Rugy, Mediapart révèle jeudi que le ministre loue un appartement «à loyer social préférentiel» près de Nantes, alors que la veille celui-ci avait mis fin aux fonctions de sa directrice de cabinet accusée par le même Médiapart d'avoir conservé un logement HLM parisien alors qu'elle n'y vivait pas.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Honteux le 12.07.2019 10:17 Report dénoncer ce commentaire

    La personnification de ce qui se fait de pire en politique. Une transparence et une éthique à la scandinave ferait le plus grand bien à la France. La France est désormais gouvernée par une agence de communication.

  • cyrixx le 12.07.2019 11:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    voilà à quoi servent nos impôts... on se croirait sous l'ancien régime en 1780, quelques années avant la révolution...

  • Metwurst le 12.07.2019 12:41 Report dénoncer ce commentaire

    Mais bien sûr, et quand un voleur est pris la main dans le sac, il peut rendre l'argent mais surtout il passe par la case prison. Aurait-il proposé de rendre chaque euro avant que l'affaire n'éclate au grand jour?

Les derniers commentaires

  • Metwurst le 12.07.2019 12:41 Report dénoncer ce commentaire

    Mais bien sûr, et quand un voleur est pris la main dans le sac, il peut rendre l'argent mais surtout il passe par la case prison. Aurait-il proposé de rendre chaque euro avant que l'affaire n'éclate au grand jour?

  • orange le 12.07.2019 12:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En 1789 il y’a eu une Grande Révolution en France . Tous les ingrédients sont là pour une deuxième au XXI eme siècle ... Comment peut-on se comporter ainsi ? Quel mépris en face de la population !

  • cyrixx le 12.07.2019 11:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    voilà à quoi servent nos impôts... on se croirait sous l'ancien régime en 1780, quelques années avant la révolution...

    • Max57 le 12.07.2019 12:13 Report dénoncer ce commentaire

      Une nouvelle révolution se prépare tout doucement, en tout cas on a l'impression que le mouvement des GJ n'a pas servi de leçon. ...

  • Honteux le 12.07.2019 10:17 Report dénoncer ce commentaire

    La personnification de ce qui se fait de pire en politique. Une transparence et une éthique à la scandinave ferait le plus grand bien à la France. La France est désormais gouvernée par une agence de communication.