En France

01 septembre 2020 16:24; Act: 01.09.2020 17:42 Print

Accusé à tort de pédophilie, il est battu à mort

Un jeune homme a tabassé à mort un septuagénaire, persuadé que ce dernier s’en était pris à son jeune cousin. Aucun élément ne semble confirmer la chose. L’agresseur a été arrêté.

storybild

(photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

Un homme âgé de 74 ans a succombé à ses blessures lundi dernier, après avoir été roué de coups la veille par un jeune homme, à Saint-Genis-Pouilly, en France. Celui-ci était persuadé que le retraité était un pédophile qui s’en était pris à son cousin âgé d’une douzaine d’années, malgré les dénégations de l’enfant, indique le journal «Le Progrès». L’auteur a été arrêté.

Dimanche matin, le prévenu a débarqué chez sa tante, absente à ce moment, et s’est retrouvé nez à nez avec un septuagénaire. Le senior, en caleçon car il sortait du lit, était un ami de l’habitante des lieux; elle lui avait demandé de garder son fils durant la nuit.

«Pas été victime de quoi que ce soit»

Le jeune homme de 25 ans l’a alors accusé d’avoir abusé de son jeune cousin et a appelé les gendarmes. Lorsque ces derniers sont arrivés sur place, leur interlocuteur était en train de tabasser l’aîné, en hurlant au viol. L’enfant a pourtant expliqué qu’il n’avait «pas été victime de quoi que ce soit», et que cet ami de sa mère s’occupait de lui en son absence .

Souffrant de douleurs au ventre et thorax, le septuagénaire a été emmené à l’hôpital de Saint-Julien-en-Genevois. Son état s’est rapidement dégradé. Il est décédé lundi des suites de ses blessures. Son agresseur a d’abord été arrêté pour violences volontaires aggravées. Mais avec le décès de la victime, les faits devraient être requalifiés en «homicide volontaire» ou en «violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner».

(L'essentiel/dra)