France

03 août 2021 22:05; Act: 04.08.2021 11:39 Print

Airbnb écope de 300 000 euros d’amende

La plateforme a été sanctionnée mardi par la Répression des fraudes française pour ne pas avoir informé suffisamment ses utilisateurs sur leur droit de rétractation.

storybild

Airbnb a écopé mardi d’une amende de 300 000 euros en France. La plateforme n’aurait pas assez bien informé ses utilisateurs sur leur droit de rétractation. (photo: 20min/Michael Scherrer)

Sur ce sujet
Une faute?

La plateforme de locations touristiques entre particuliers Airbnb s’est vue infliger une amende de 300 000 euros par la Répression des fraudes pour ne pas avoir informé suffisamment le consommateur, en particulier sur son droit de rétractation lorsqu’il utilise ses services.

Cette amende administrative a été adressée à la société Airbnb Ireland Unlimited Company pour «non-respect de la réglementation prévue par le code de la consommation applicable aux opérateurs de plateformes numériques», précise un communiqué de l’organisme diffusé mardi.

Elle résulte de «contrôles sur le site internet de la plateforme Airbnb», réalisés par le service des enquêtes de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), au terme desquels cette amende a été prononcée.

Ces contrôles ont montré «l’absence d’informations relatives, pour chaque annonce, à la qualité de l’offreur (professionnel ou particulier), aux dispositions du code de la consommation sur le droit de rétractation et celles du Code civil en matière de droit des obligations et de responsabilité civile», indique la Répression des fraudes.

Contacté par l’AFP, Airbnb a indiqué dans une déclaration «prendre au sérieux» le «droit de la consommation et l’exigence de transparence qui l’accompagne», et avoir pris «des mesures, saluées par la Commission européenne, pour aider les hôtes à s’identifier en tant que particuliers ou professionnels».

La plateforme n’a pas répondu aux autres griefs qui ont motivé la sanction, soulignés par la DGCCRF, à savoir une information déficiente du consommateur concernant son droit de rétractation mais aussi sa responsabilité civile locative (dite «risque locatif») quant aux dommages accidentels causés à un logement par la faute du locataire.

Déjà amendé par la Ville de Paris

Le 1er juillet, la Ville de Paris avait obtenu la condamnation de la plateforme à une amende de plus de 8 millions d’euros pour avoir maintenu depuis 2017 des annonces sans le numéro d’enregistrement obligatoire, le jour même où la plateforme annonçait rendre ce numéro obligatoire pour toutes ses annonces parisiennes.

Le tribunal judiciaire de Paris avait condamné Airbnb Ireland à une amende civile de 8000 euros par annonce de location de meublé touristique publiée sans numéro de déclaration - la mairie en avait recensé 1010 - pour «manquement aux obligations du code du tourisme», selon le jugement.

Le tribunal avait «tenu compte de la gravité du manquement en cause, de sa durée et de ses effets au regard de l’objectif d’intérêt général de lutte contre la pénurie de logements destinés à la location» dans la capitale.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • cequifaut le 04.08.2021 18:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi pas 1 million d euros

Les derniers commentaires

  • cequifaut le 04.08.2021 18:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi pas 1 million d euros