En France

02 juin 2020 17:51; Act: 02.06.2020 18:32 Print

Amir se fait lyncher par les internautes

Bien malgré lui, le chanteur a provoqué la polémique en postant une photo sur Twitter qui n’a pas plu.

Sur ce sujet
Une faute?

Amir était loin d’imaginer l’indignation qu’il allait provoquer sur le Net en postant une photo de lui sur Twitter, lundi 1er juin 2020. Sur l’image, le chanteur français apparaît debout dans une rue, tenant une pancarte sur laquelle est écrit: «Il suffit de vivre, c’est bon.» Il n’en a pas fallu plus pour scandaliser de nombreux internautes. Ceux-ci ont vu une ressemblance entre ce cliché et d’autres montrant les manifestants indignés par la mort brutale de George Floyd, Afro-Américain de 46 ans, après son arrestation policière extrêmement violente à Minneapolis, il y a quelques jours. Sur leurs pancartes, on peut lire le slogan «Black Lives Matter» (La vie des Noirs compte).

L’artiste de 35 ans s’est donc fait tacler sur les réseaux sociaux. «Et le trophée de l’idiot du village est décerné à Amir pour son manque de culture et qui semble ne pas comprendre la situation actuelle», lui a balancé une femme. Si d’autres lui ont fait comprendre que sa maladresse allait couler sa carrière, certains ont pris la défense d’Amir. «L’erreur est humaine», a tweeté une fan. Une autre a précisé que l’ex-candidat de l’Eurovision était «l’homme le plus généreux, le plus gentil et évidemment le moins raciste». Face à cette polémique, Amir a rapidement réagi en postant une nouvelle version de la photo incriminée avec cette fois le message «RIP George Floyd». «Mon dernier tweet n’avait absolument rien à voir avec l’actualité. Comment croire autre chose !? Chaque vie compte», a-t-il écrit sous le hashtag BlackLivesMatter. Selon plusieurs abonnés, le premier message d’Amir était juste un indice au sujet de son prochain single…

(L'essentiel/Ludovic Jaccard)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NoComent le 02.06.2020 18:10 Report dénoncer ce commentaire

    Une tempête dans un verre d'eau ! Il y a des choses plus sérieuses sur lesquelles se focaliser

  • Rabat Joie le 02.06.2020 18:56 Report dénoncer ce commentaire

    Nous vivons une sale époque, mais qui peut en rappeler d'autres, de tout aussi troubles. Certains pays ont leur Police Religieuse. Nous, nous avons déjà notre police populaire de la pensée. Et le jour ou nous aurons notre justice populaire ou les jurys seront composés de twittos délateurs, nous réouvrirons des camps de reconditionnement vers la pensée unique??

  • bonsens le 03.06.2020 07:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je comprends pas cette polémique, quelqu’un peut m’expliquer car c’est comme si tu disais que t’aimes bien les gaufres et soudainement t’es attaqué par une association contre le diabète

Les derniers commentaires

  • choqué le 03.06.2020 15:42 Report dénoncer ce commentaire

    Très symptomatique de notre société actuelle...on perd du temps à discuter de futilités cherchant à interpréter ce que X ou Y a voulu dire ou faire...LISEZ DES LIVRES!! CULTIVEZ VOUS ET LAISSEZ LES RÉSEAUX SOCIAUX TRANQUILLES!! Vous en sortirez grandi

  • Jacqueline le 03.06.2020 15:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on est foutu ????

  • wahouuu le 03.06.2020 09:21 Report dénoncer ce commentaire

    trop bien les news en 2020, un très haut niveau sociétal

  • bonsens le 03.06.2020 07:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je comprends pas cette polémique, quelqu’un peut m’expliquer car c’est comme si tu disais que t’aimes bien les gaufres et soudainement t’es attaqué par une association contre le diabète

    • Sam Wise le 03.06.2020 09:22 Report dénoncer ce commentaire

      C'est exactement ça. Amalgames et justice sur internet.

    • Association contre le diabète le 03.06.2020 11:48 Report dénoncer ce commentaire

      Quoi? Vous aimez les gaufres et vous en faites l'apologie sur Internet. Honte à Vous.

  • alex le 03.06.2020 06:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je ne comprends pas !