France

29 août 2018 16:57; Act: 29.08.2018 17:25 Print

Après Hulot, «nous ne changerons pas de cap»

Le Premier ministre français est revenu mercredi sur la démission du ministre de la Transition écologique, mardi.

Sur ce sujet
Une faute?

Rien dans la décision de Nicolas Hulot de quitter le gouvernement ne saurait conduire à changer de cap en matière environnementale, a déclaré le Premier ministre Édouard Philippe mercredi, dans le Dauphiné Libéré. Un ministre de la Transition écologique va être nommé. «Évidemment la transformation écologique est là, elle s'impose à tous. Nous ne changerons pas de cap», déclare Édouard Philippe dans cet entretien accordé en prélude à une visite dans les Hautes-Alpes.

«Le gouvernement va continuer»

Le Premier ministre a annoncé mercredi qu'il ferait «dans les jours qui viennent» à Emmanuel Macron des propositions sur la composition du gouvernement, fragilisé par le départ de Nicolas Hulot, qui en était depuis plus d'un an la figure de proue «verte». Le remaniement ne devrait pas intervenir avant le retour en France, jeudi, d'Emmanuel Macron, actuellement en visite en Finlande et au Danemark.

«Je peux vous confirmer que le gouvernement va continuer à avoir un ministre en charge de la Transition écologique, ça ne fait aucun doute», dit Édouard Philippe dans le Dauphiné Libéré. «Rien dans cette décision de Nicolas Hulot ne me conduit à ralentir ou à modifier la politique sur laquelle le gouvernement s'est engagé sous l'autorité du président de la République», ajoute-t-il.

Pas soumis aux lobbys

Le délégué général de la République en marche, Christophe Castaner, a reconnu que ce départ compliquait la rentrée du gouvernement. «Personne n'est irremplaçable», a-t-il déclaré sur France 2. «Mais il y a des qualités qui lui sont propres et la personne, la femme, l'homme, qui viendront dans ces responsabilités auront aussi des qualités propres».

Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a affirmé pour sa part que l'exécutif n'était pas soumis aux lobbys, en réponse à l'une des critiques formulées par le ministre démissionnaire. «Le dialogue, ce n'est pas la soumission aux lobbys», a-t-il dit sur France Inter. «Il faut aussi savoir écouter sinon c'est un exercice solitaire, et donc bien peu efficace, du pouvoir».

Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, a rappelé pour sa part que le ministère dirigé par Nicolas Hulot avait bénéficié d'une augmentation de crédits de 850 millions d'euros en 14 mois, du jamais vu selon lui «depuis la création du ministère de l'Écologie» sous la présidence de Valéry Giscard d'Estaing (1974-1981). «Aucun ministère, à l'exception de celui des Armées, n'a connu une telle augmentation», a-t-il dit sur Europe 1. «On ne peut pas dire que Nicolas Hulot a avalé des couleuvres».

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Dummy de l'industrie polluante le 30.08.2018 09:57 Report dénoncer ce commentaire

    Si, même si on veut le renier, c'est la soumission aux lobbys et on a largement écouté pour rien entendre d'un changement ... chaque seconde d'empoisement des terres apporte du fric aux actionnaires du Roundup et de la manipulation génétique, du Diesel, de l'énergie nucléaire, ... et c'est pour ces profiteurs de fric par mensonges qu'on se fait empoisonner ... une augmentation de crédit pour l'écologie ne fait pas disparaître les poisons si on continue tout droite vers le collapse de l'empoisement provoqué par nous, les humains tellement intelligents ... la terre est irremplaçable pour tous!

  • Lapin de 4 semaines le 29.08.2018 22:05 Report dénoncer ce commentaire

    Pas ralentir ou modifier le programme, pas soumis aux lobbies, que de démagogie ! Il faut croire qu'ls n'ont même pas écouté l'interview de Hulot, car il ne reproche rien de ce qui est cité ici...

Les derniers commentaires

  • Dummy de l'industrie polluante le 30.08.2018 09:57 Report dénoncer ce commentaire

    Si, même si on veut le renier, c'est la soumission aux lobbys et on a largement écouté pour rien entendre d'un changement ... chaque seconde d'empoisement des terres apporte du fric aux actionnaires du Roundup et de la manipulation génétique, du Diesel, de l'énergie nucléaire, ... et c'est pour ces profiteurs de fric par mensonges qu'on se fait empoisonner ... une augmentation de crédit pour l'écologie ne fait pas disparaître les poisons si on continue tout droite vers le collapse de l'empoisement provoqué par nous, les humains tellement intelligents ... la terre est irremplaçable pour tous!

  • Lapin de 4 semaines le 29.08.2018 22:05 Report dénoncer ce commentaire

    Pas ralentir ou modifier le programme, pas soumis aux lobbies, que de démagogie ! Il faut croire qu'ls n'ont même pas écouté l'interview de Hulot, car il ne reproche rien de ce qui est cité ici...