Polémique en France

12 mai 2019 18:40; Act: 12.05.2019 18:47 Print

Bayer s'excuse pour le fichage de Monsanto

Le groupe agro-chimique allemand, qui a racheté Monsanto l'an dernier, a réagi après les révélations d'un fichage présumé de détracteurs par le producteur d'OGM.

storybild

Monsanto aurait fiché des personnalités concernant leurs positions sur les OGM. (photo: AFP/Joel Saget)

Sur ce sujet
Une faute?

Le groupe allemand Bayer a présenté dimanche ses excuses à la suite de révélations en France d'un fichage illégal pour le compte de sa filiale Monsanto de centaines de personnalités concernant leur position sur les OGM notamment. «Après une première analyse, nous comprenons qu'un tel projet ait suscité des inquiétudes et des critiques», a écrit le groupe agro-chimique allemand, qui avait finalisé l'an dernier l'acquisition du géant américain des pesticides et des OGM.

«Ce n'est pas la manière avec laquelle Bayer chercherait à dialoguer avec les différents groupes d'intérêt et la société et nous présentons en conséquence nos excuses», a-t-il ajouté en affirmant «ne tolérer aucun agissement qui soit contraire à l'éthique». Bayer a dans le même temps estimé ne pas voir «pour le moment» d'éléments montrant que les listes établies pour le compte de Monsanto ont enfreint la loi. Malgré tout, le groupe allemand dit vouloir charger un cabinet d'avocats d'examiner plus en détails le dossier. Bayer dit vouloir aussi coopérer avec les autorités judiciaires françaises.

Des données confidentielles

La justice française a ouvert une enquête sur des soupçons de fichage illégal pour le compte du géant américain Monsanto de centaines de personnalités et médias, concernant notamment leur position vis-à-vis du glyphosate, des OGM, ou leur propension à être influencés. Cette enquête fait suite à une plainte déposée par le quotidien Le Monde et l'un de ses journalistes. Monsanto aurait secrètement fait réaliser des listes par l'agence de communication Fleishman Hillard.

Y figurent des centaines de responsables politiques, scientifiques et journalistes, pour lesquels sont indiqués entre autres leur position sur les pesticides, leur niveau de soutien à Monsanto, leurs loisirs, mais aussi leurs adresses et numéros de téléphone, y compris sur liste rouge, selon une enquête de la chaîne de télévision publique France 2. Un tableau met par ailleurs en lumière 74 «cibles prioritaires» divisées en quatre groupes: les «alliés», les «potentiels alliés à recruter», les personnalités «à éduquer» et celles «à surveiller».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Suisse le 12.05.2019 20:29 Report dénoncer ce commentaire

    En fait cela est inexcusable...Cela ne doit pas rester sans suite.

  • ginjas le 13.05.2019 01:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    des entreprises américains ça étonne? pour moi ils ont bien coincé bayer

  • C'est le lobbyisme le 13.05.2019 07:39 Report dénoncer ce commentaire

    Mais pourquoi être étonné. C'est normal de lister des responsables politiques, scientifiques et journalistes. On appel ça du lobbyisme. Mais le monde avec son étonnement permanent sur des trucs basiques m'étonne toujours

Les derniers commentaires

  • C'est le lobbyisme le 13.05.2019 07:39 Report dénoncer ce commentaire

    Mais pourquoi être étonné. C'est normal de lister des responsables politiques, scientifiques et journalistes. On appel ça du lobbyisme. Mais le monde avec son étonnement permanent sur des trucs basiques m'étonne toujours

  • ginjas le 13.05.2019 01:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    des entreprises américains ça étonne? pour moi ils ont bien coincé bayer

  • Le Suisse le 12.05.2019 20:29 Report dénoncer ce commentaire

    En fait cela est inexcusable...Cela ne doit pas rester sans suite.