Attaque en France

28 mars 2018 08:30; Act: 28.03.2018 11:02 Print

Beltrame aurait tenté de désarmer l'assaillant

Le lieutenant-colonel avait pris la place d'une caissière. Il été tué lorsqu'il a essayé de désarmer Radouane Lakdim.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

L'enquête sur la prise d'otages dans le Super U de Trèbes (Aude) se poursuit et les circonstances sur la mort d'Arnaud Beltrame se précisent. Selon des sources proches de l'enquête, le lieutenant-colonel de gendarmerie a tenté de désarmer Radouane Lakdim, raconte le Parisien.

Arnaud Beltrame, qui s'était proposé pour remplacer une caissière prise en otage par Radouane Lakdim, s'est battu contre le terroriste trois heures après l'échange. La lutte s'est produite à l'intérieur de la salle des coffres, qui n'est pas équipée en caméras de vidéosurveillance.

L'assaut a été donné par le GIGN de Toulouse, peu après que trois coups de feu ont été entendus. L'autopsie a révélé qu'Arnaud Beltrame a été blessé par balle au bras et au pied, mais ces blessures n'étaient pas mortelles. Le gendarme a succombé à la blessure à la gorge que lui a infligé le terroriste.

Un hommage national aux Invalides sera rendu mercredi au lieutenant-colonel, désormais qualifié de héros en France.

(L'essentiel/smk)