Attentat en France

30 mars 2018 12:11; Act: 30.03.2018 14:25 Print

C'est Arnaud Beltrame qui a ordonné l'assaut

L'enregistrement des conversations du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, avec le terroriste, révèle que le gendarme a eu la force d'ordonner l'assaut final du Super U.

storybild

Le gendarme Arnaud Beltrame a crié «assaut, assaut!», avant de mourir en héros face à un terroriste, dans un supermarché de Trèbes. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Selon M6, le gendarme Arnaud Beltrame a crié «assaut, assaut!», avant de mourir en héros face à un terroriste, dans un supermarché de Trèbes. La chaîne a pu écouter l'enregistrement du téléphone laissé volontairement allumé par le policier, au moment où ce dernier s'est proposé d'être échangé avec une otage. Il est entré dans le magasin, les mains en l'air et a remis son arme au terroriste. Il est resté trois heures auprès du terroriste.

C'est au moment où il aurait voulu désarmer le terroriste, à l'intérieur de la salle des coffres, que tout s'est accéléré. Les deux hommes se seraient battus. Radouane Lakdim a tiré sur le gendarme, avant de le poignarder à la gorge.

À cet instant, Arnaud Beltrame a crié «assaut, assaut!», à l'intention de ses collègues restés en position à l'extérieur du supermarché. Radouane a été abattu. Le gendarme, lui, est mort quelques heures plus tard à l'hôpital, des suites de ses blessures.

(L'essentiel/lsi)