France-Allemagne

22 janvier 2019 12:12; Act: 22.01.2019 13:08 Print

Ce que dit le nouveau traité franco-​​allemand

Emmanuel Macron et Angela Merkel ont signé mardi un nouveau traité franco-allemand. Il concerne la défense, la diplomatie, l'économie et la coopération transfrontalière.

storybild

Angela Merkel et Emmanuel Macron ont discuté ensemble et donné une conférence de presse commune, le 18 novembre 2018. (photo: AFP/odd Andersen)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Sans ambition pour certains, entérinant un abandon de souveraineté par la France selon d'autres, le nouveau traité franco-allemand signé mardi, par Angela Merkel et Emmanuel Macron, est censé élever la relation bilatérale à un «niveau supérieur». Le texte signé mardi en fin de matinée «complète» celui signé à l'Élysée, le 22 janvier 1963, par Konrad Adenauer et Charles de Gaulle, dans des domaines comme la défense, la diplomatie, l'économie ou la coopération transfrontalière.

Les deux pays, qui se sont livrés trois guerres depuis 1870, promettent d'«approfondir leur coopération en matière de politique étrangère, de défense extérieure et intérieure». Et ce en dépit de désaccords récurrents sur ces sujets entre les deux capitales. Ils «se prêtent aide et assistance par tous les moyens dont ils disposent, y compris la force armée, en cas d'agression contre leur territoire». Même si cette solidarité est déjà prévue dans le cadre de l'OTAN, le but est aussi de «renforcer encore la coopération entre leurs forces armées» et «d'opérer des déploiements conjoints». Paris et Berlin «instituent le Conseil franco-allemand de défense et de sécurité comme organe politique de pilotage de ces engagements réciproques».

Bilinguisme favorisé

Le traité ne prévoit en aucun cas que la France «partage» avec son voisin son siège de membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies, contrairement à ce qu'affirment la dirigeante de l'extrême droite française Marine Le Pen ou un autre responsable de la droite, Nicolas Dupont-Aignan. Le texte se contente d'assurer que l'admission de l'Allemagne, «en tant que membre permanent», est «une priorité de la diplomatie franco-allemande». Les deux pays s'engagent aussi à «coordonner» leurs positions au sein de l'ONU et de faciliter des «positions unifiées» de l'Union européenne au sein de l'instance mondiale.

Sur ce point aussi ont circulé des accusations de cession de souveraineté: le traité reviendrait à «livrer l'Alsace et la Lorraine» à l'Allemagne. La «langue administrative» y deviendrait notamment l'allemand. Le traité prévoit en fait de «resserrer les liens entre les citoyens et les entreprises de part et d'autre de la frontière», via en particulier des «procédures accélérées» pour faire avancer des projets. Un «comité de coopération transfrontalière» réunissant États, collectivités et Parlements est mis en place. L'objectif du «bilinguisme» dans les territoires transfrontaliers est réaffirmé, sans que les «langues administratives» y soient modifiées.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Claire Joie. le 22.01.2019 13:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi la France et l’Allemagne font bande à part dans le groupe Europe ?

  • pascontente le 22.01.2019 14:04 Report dénoncer ce commentaire

    ce n'est pas très européen que de faire de petits accords entre tel et tel pays...

  • LF le 22.01.2019 16:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une copération à gauche?

Les derniers commentaires

  • LF le 22.01.2019 16:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une copération à gauche?

  • rock n troll le 22.01.2019 16:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que l'Alsace et la lorraine redeviennent allemandes ! Ainsi liberté, égalité, fraternité sera réel car le régime alsace moselle divise les français tout comme le financement du culte dans cette zone. l'égalité est necessaire.

  • Angelo51 le 22.01.2019 16:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est vrai qu'il n'y a plus de guerre sur le sol européen depuis la Yougoslavie. Maintenant on exporte nos valeurs démocratiques chez des gens non préparés pour les mettre en œuvre et on déclenche des guerres civiles que les vraiment grands pays type Usa et Russie doivent aller terminer en se faisant payer très cher politiquement parlant pour avoir éteint les incendies provoqués par les apprentis sorciers. Il ne faut jamais laisser les enfants jouer avec le feu.

  • Oggy le 22.01.2019 14:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que les allemands commencent par retirer leur peages pour étrangers, c'est inadmissible et pourtant ça continue et personne ne bouge ! ils font ce que bon leur semble depuis 1870 !

  • pascontente le 22.01.2019 14:04 Report dénoncer ce commentaire

    ce n'est pas très européen que de faire de petits accords entre tel et tel pays...