En France

20 septembre 2019 07:14; Act: 20.09.2019 09:50 Print

«Cette nuit, Allah m'a fait rêver de toi»

Une jeune femme de 20 ans correspond régulièrement avec Salah Abdeslam, seul survivant du commando terroriste du 13 novembre. «La Dépêche du Midi» en publie quelques extraits.

Sur ce sujet
Une faute?

La semaine dernière, «Le Parisien» révélait que depuis sa cellule, Salah Abdeslam correspond régulièrement avec quatre admiratrices. L'une d'entre elles, Maëva, a même fait une demande pour rencontrer le seul survivant du commando terroriste du 13-Novembre. Une requête rejetée par le magistrat instructeur. Dans son édition de mercredi, «La Dépêche du Midi» a publié plusieurs lettres envoyées par la jeune femme de 20 ans, qui semble idolâtrer le jihadiste.

Proche de la mouvance islamiste radicale, Maëva est en contact avec Abdeslam depuis environ deux ans. Dans ses missives, la jeune femme se confie sur son quotidien, ses peurs, ses combats. Elle ne cache pas non plus son admiration pour son correspondant: «J'espère que tu te portes bien. Cette nuit, Allah m'a fait rêver de toi. (…) À mon réveil, mes yeux éprouvaient beaucoup de mal à retenir mes larmes. (…) Je ne sais pas pourquoi notre seigneur m'a montré ton image dans mon sommeil seul lui détient ce savoir… Mais cela m'a donné l'envie de t'écrire une nouvelle fois», écrit notamment la Française domiciliée dans le Tarn-et-Garonne (sud-ouest).

«Je ne sais ô combien d'épreuves tu as dû traverser»

La jeune femme exhorte le terroriste à être «patient», car «la patience conduit toujours à la victoire», estime Maëva, qui fait sans cesse référence à sa passion pour l'islam. Elle raconte notamment au jihadiste comment s'est passée sa toute première prière: «À la seconde même où je me suis prosternée, des tremblements ont parcouru tout mon corps, mes yeux n'ont plus arrêté de pleurer. L'inquiétude que je portais en moi s'en est allée, et c'est à ce moment-là que j'ai pu réaliser que j'avais enfin découvert le but de mon existence», confie-t-elle.

Pas une fois, Maëva n'évoque les attentats du 13 novembre 2015 qui ont fait 131 victimes. Elle conseille à «Salah» de «ne jamais abandonner la prière.» «Je ne sais ô combien d'épreuves tu as dû traverser dans ta vie mais je demande à Allah qu'il allège tes maux et qu'il te permette de vivre en paix encore de nombreuses années», poursuit la Française, qui n'oublie pas de souhaiter un bon anniversaire à son correspondant. Elle lui souhaite «énormément de bonheur ainsi que de nombreux bienfaits». Salah Abdeslam est mis en examen pour «meurtres terroristes» et «participation aux activités d'un groupe terroriste». Il risque la prison à perpétuité.

(L'essentiel/joc)