Affaire Maëlys

14 mars 2019 16:16; Act: 14.03.2019 16:53 Print

Comment Lelandais s'est incrusté au mariage

La chaîne «M6» diffuse, jeudi soir, un numéro de «Contre-enquête» consacré au meurtrier présumé de Maëlys et d'Arthur Noyer. Avant même sa diffusion, il fait déjà polémique.

Sur ce sujet
Une faute?

Près d'un an et demi après la mort de la petite Maëlys, les zones d'ombre autour de cette affaire restent nombreuses. Le passé et la personnalité de Nordahl Lelandais, qui a avoué en février 2018 avoir tué «accidentellement» la fillette, continuent d'intriguer les enquêteurs. Une cellule d'enquête spéciale a d'ailleurs été créée et a permis de dégager 40 dossiers de disparitions non élucidées qui pourraient avoir un lien avec l'ex-militaire.

Mercredi, des familles de disparus ont d'ailleurs poussé un coup de gueule, rapporte 20minutes.fr. À l'heure qu'il est, elles ne savent toujours pas si leur dossier fait partie ou non de la quarantaine d'affaires pouvant avoir un lien avec Nordahl Lelandais. «On ne sait pas qui sont les quarante dossiers sélectionnés, les services judiciaires n'informent pas les familles», a regretté Me Bernard Boulloud, l'avocat de six familles de disparus. «Si cette porte est fermée, on en prendra acte mais on ne sait rien, on est dans l'expectative, la douleur et moi, comme avocat, je fais le tampon», a-t-il ajouté.

Un coup de fil pour s'inviter à la noce

De son côté, M6 diffuse ce jeudi soir un numéro de «Contre-enquête» consacré à l'affaire Maëlys. Dans un extrait de l'émission que «Télé-Loisirs» a pu se procurer, la maman de la fillette explique comment le meurtrier présumé s'y est pris pour s'inviter au mariage de son cousin. Une semaine avant cette fête tragique, le trentenaire aidait un ami à déménager. Cet homme a alors raconté à Nordahl L. qu'il était invité à la noce.

Intéressé, l'ex-militaire a fait en sorte d'obtenir le numéro du futur marié «pour savoir s'il pouvait venir à l'apéro», témoigne Jennifer De Araujo. Si le cousin de la maman de Maëlys a laissé Lelandais. s'incruster à la fête, c'est parce qu'il n'était pas un illustre inconnu à ses yeux. «C'était une connaissance, il était au collège avec lui», précise la Française. Une semaine plus tard, l'ex-militaire débarquait au vin d'honneur, en short et en tee-shirt. Quelques heures plus tard, il ôtait la vie à la petite Maëlys.

Présomption d'innocence bafouée?

Avant même sa diffusion, ce documentaire, qui revient également sur les autres affaires potentiellement liées à Nordahl Lelandais, fait polémique. «Le Figaro» reproche à M6 de faire dans le sensationnalisme et de bafouer la présomption d'innocence: «Dans le documentaire, ce principe fondamental du droit français est bafoué à plusieurs reprises. Avec des insinuations sans preuves et des rapprochements pour le moins hâtifs», écrit le quotidien.

Le producteur exécutif, Jean-Marie Goix, se défend de toute atteinte à la présomption d'innocence: «Pendant un an, nos équipes ont fait leur travail d'enquête avec minutie et rigueur», insiste-t-il. L'avocat de Nordahl Lelandais dit avoir demandé à voir l'émission avant sa diffusion, mais il n'aurait reçu aucune réponse. «C'est toute l'institution judiciaire qui est mise en danger par ce type de pratiques qui portent atteinte à la présomption d'innocence, mais aussi au droit à un procès équitable. Parmi les téléspectateurs, il y aura peut-être des futurs jurés!» tempête Me Alain Jakubowicz.

(L'essentiel/joc)