En France

06 juin 2020 17:15; Act: 06.06.2020 19:06 Print

Confondu par son mégot de cigarette, 19 ans après

Un quinquagénaire a été mis en examen à Valence pour le meurtre d'une femme de 55 ans, après la découverte de son ADN sur un mégot de cigarette, 19 ans après les faits.

storybild

L'ADN du suspect a été retrouvé sur un mégot de cigarette découvert sur la scène de crime, ainsi que sur le tee-shirt de la victime. (photo: AFP/Image d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

L'homme, sur lequel aucun autre détail n'a été donné, est «très défavorablement connu de la justice», a précisé le procureur de la République de Valence, Alex Perrin. Âgé de 36 ans au moment des faits, il a été interpellé mercredi avant de «reconnaître partiellement les faits» et d'être mis en examen, vendredi à Valence, pour «meurtre précédé, accompagné ou suivi d'un autre crime» puis placé en détention provisoire, indique le procureur dans un communiqué.

Son ADN a été retrouvé sur un mégot de cigarette découvert sur la scène de crime, ainsi que sur le tee-shirt de la victime, Chantal de Chillou de Saint Albert, une femme âgée de 55 ans et alors domiciliée à Allauch, dans la banlieue de Marseille. Son corps avait été découvert sur un chemin en bordure de l'Isère, à Chatuzange-le-Goubet (Drôme), le 2 août 2001. L'affaire était restée irrésolue malgré de nombreuses années de recherches, et l'enquête avait été close en 2010.

Une piste étudiée en 2002 méritait d'être approfondie

Le dossier avait été rouvert en 2019 par le plateau d'investigation «Cold Case7 (PICC) du pôle judiciaire de la gendarmerie nationale à Pontoise, unité de recherches spécialisée dans les affaires non élucidées détenant une capacité d'expertise dans les domaines de l'analyse, de la criminalistique, des sciences du comportement et de l'investigation.

Cette unité avait procédé à une analyse de l'archive de la procédure et constaté, d'une part, qu'il existait des scellés anciens pouvant être confrontés aux techniques modernes de la police scientifique et, d'autre part, qu'une piste étudiée en 2002 méritait d'être approfondie.

En octobre 2019, le procureur de la République de Valence avait rouvert l'enquête pour assassinat. La Section de recherches de Grenoble et le PICC avaient été co-saisis.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Attention le 06.06.2020 17:20 Report dénoncer ce commentaire

    Avec chaque mégot par terre on peut trouver le propriétaire.

  • contrôleabsolu le 07.06.2020 07:13 Report dénoncer ce commentaire

    je dis juste 1984!!

  • Léon le 07.06.2020 11:56 Report dénoncer ce commentaire

    Surtout s’il on fait faire un passeport avec leurs empreintes, moi j’ai pas de passeport donc moins de risque.

Les derniers commentaires

  • Léon le 07.06.2020 11:56 Report dénoncer ce commentaire

    Surtout s’il on fait faire un passeport avec leurs empreintes, moi j’ai pas de passeport donc moins de risque.

  • 972 le 07.06.2020 08:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo ! Pourquoi AVOIR attendu autant de temps !!????

    • Pour avoir la réponse le 07.06.2020 10:12 Report dénoncer ce commentaire

      Il suffit de lire l article.

  • contrôleabsolu le 07.06.2020 07:13 Report dénoncer ce commentaire

    je dis juste 1984!!

    • @ controleabsolu le 07.06.2020 10:55 Report dénoncer ce commentaire

      Vous n'avez rien a craindre si vous n'avez rien commis de reprehensible! Contrairement a 1984, nous sommes en Démocratie!

  • Attention le 06.06.2020 17:20 Report dénoncer ce commentaire

    Avec chaque mégot par terre on peut trouver le propriétaire.

    • algo le 07.06.2020 11:48 Report dénoncer ce commentaire

      comme quoi, fumer à toujours été conséquentiel