Accusation de viol

16 juillet 2020 09:58; Act: 16.07.2020 10:03 Print

Darmanin se dit «victime d'une chasse à l'homme»

Le nouveau ministre de l'Intérieur français, Gérald Darmanin, est visé par une plainte pour viol et objet de manifestations et tribunes dénonçant sa nomination.

storybild

Le ministre a rappelé que trois décisions de justice «ont conclu à l'absence totale d'infraction». (photo: AFP/Christophe ena)

Sur ce sujet
Une faute?

«Je fais l'objet d'une calomnie, je ne souhaite à personne d'être accusé à tort et je ne souhaite même pas à mon pire ennemi d'être victime de la chasse à l'homme à laquelle je suis aujourd'hui l'objet», a déclaré M. Darmanin, sur Europe 1 jeudi.

Le ministre a rappelé que trois décisions de justice «ont conclu à l'absence totale d'infraction» et a estimé que les critiques et polémiques le visant étaient sous-tendues par «des raisons politiques» qui chercheraient «à affaiblir (...) le gouvernement du président de la République».

«On est en fait au-delà de la présomption d'innocence»

«Je remercie le président de la République, le Premier ministre et la majorité parlementaire et y compris des personnalités de l'opposition pour voir qu'effectivement dans cette chasse à l'homme, il y a une forme d'injustice», a souligné le ministre de l'Intérieur, à qui l'exécutif a, à plusieurs reprises, affiché son soutien. Lors de son interview du 14 juillet, Emmanuel Macron a ainsi défendu la nomination de Gérald Darmanin, au nom de la présomption d'innocence.

Interrogée sur LCI jeudi, Marlène Schiappa, ministre déléguée à la Citoyenneté, a elle affirmé qu'«on est en fait au-delà de la présomption d'innocence», après les précédentes décisions de justice. La nomination au gouvernement de M. Darmanin suscite depuis des jours la colère de mouvements féministes et les critiques d'une partie du monde politique. Dans une tribune publiée dans Le Monde, un collectif de 91 «militantes, intellectuelles, femmes politiques féministes» écrivent que «ce remaniement du gouvernement français représente un virage politique antiféministe, dont la portée dépasse largement les frontières de la France» et «vient renforcer le "backlash" (retour de bâton) contre les femmes, en violation des droits fondamentaux».

Contrainte de «passer à la casserole»

Gérald Darmanin a été accusé en 2017 de viol par une femme, Sophie Patterson-Spatz, qui l'avait sollicité en 2009, lorsqu'il était chargé de mission au service des affaires juridiques de l'UMP (parti devenu LR), pour tenter de faire annuler sa condamnation de 2004, pour chantage et appels malveillants contre un ex-compagnon.

Selon ses déclarations, M. Darmanin lui aurait fait miroiter son appui et elle se serait sentie contrainte de «passer à la casserole», ainsi qu'elle l'a expliqué aux enquêteurs. M. Darmanin a reconnu avoir eu une relation sexuelle avec cette femme, mais selon lui, librement consentie.

Classée sans suite dans un premier temps, la procédure a été relancée par la cour d'appel de Paris, qui a demandé, début juin, de nouvelles investigations.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jeune papa le 16.07.2020 17:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Chasse aux sorcières : absolument d'accord avec toi

  • Dede le 16.07.2020 14:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En tant que Française je suis très en colère que ce Monsieur eut été nommé ministre, facile de dire présomption d innocence , à ce poste on doit être ultra clean et pas avoir des casseroles

  • Censuré 57 le 16.07.2020 10:49 Report dénoncer ce commentaire

    J'adore que Marlène Schiappa défende la présomption d'innocence de Darmanin, alors que pour elle Polanski n'y ai pas droit, alors qu'il n'a jamais été reconnu coupable par un tribunal non plus... Mais quand il s'agit de ses amis on est plus conciliant et moins objectif...

Les derniers commentaires

  • censuré le 16.07.2020 18:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les juges ont prononcé par 3 fois un non-lieu. Monsieur Darmanin devrait pouvoir attaquer cette dame pour diffamation ou harcèlement. bon courage à lui.

  • Diane D le 16.07.2020 18:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je me demande si la présomption d’innocence serait aussi importante si Monsieur Darmanin était accusé de détournement de fonds publics ou d’emplois fictifs... à mon humble avis ces soupçons auraient suffi à l’écarter du gouvernement. Mais pour des soupçons d’abus sexuels contre une femme ont fait confiance à sa parole d’Homme ( avec un grand H).

  • Jeune papa le 16.07.2020 17:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Chasse aux sorcières : absolument d'accord avec toi

  • Chasse aux sorcières le 16.07.2020 16:42 Report dénoncer ce commentaire

    Selon l'article la dame en question a été condamnée en 2004 pour chantage et appels malveillants contre un ex-compagnon. Vous voulez qu'un ministre démissionne uniquement sur base des affirmations d'une telle personne? Toujours selon l'article, trois décisions de justice ont conclues à l'absence d'infraction de Monsieur Darmanin. Les meutes d'inquisiteurs bien pensants semblent décidémment déchainées ces derniers temps...

  • Dede le 16.07.2020 14:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En tant que Française je suis très en colère que ce Monsieur eut été nommé ministre, facile de dire présomption d innocence , à ce poste on doit être ultra clean et pas avoir des casseroles

    • Revois la loi et la vie en société le 16.07.2020 16:40 Report dénoncer ce commentaire

      Donc je vais déposer plainte contre vous, par la suite vous perdrez votre emploi et n'en retrouverez pas d'équivalent, on vous accusera tous de l'objet de la plainte... le tout sans que j'ai besoin d'en apporter la preuve, juste un dépôt de plainte, ou même si l'affaire est déjà classée/jugée. Et bien sur vous trouverez cela normal. Facile quand il s'agit des autres, moins pour soi-même. C'est pour cela que la présomption d'innocence existe et qu'il faut des preuves et un juge pour condamner!

    • Levengeur le 16.07.2020 17:04 Report dénoncer ce commentaire

      @Dede : Je ne suis ni pour ni contre M. Darmanin mais ce qui m'étonne ce sont les commentaires comme le votre. Cet homme a eu 3 retour de justice tous dans son sens, la plaignante n'a rien d'une sainte (j'avoue que cela ne justifie rien) et vous continuer à le condamner!! Au final la justice ne vous intéresse que lorsqu'elle va dans votre sens sinon il faut m'expliquer ce qu'il faut faire pour être inocent??

    • Luludesvilles le 17.07.2020 15:02 Report dénoncer ce commentaire

      @Dede : Tout est dit dans le début de votre remarque : juste parce que vous êtes une femme, cet homme a forcément tord. La "plaignante" a un casier, a un passé d'ancienne call girl, a été condamnée à 3 ans fermes, a tenté d'utiliser l'appui d'un politique pour faire accuser son ex compagnon et au final vous arrivez à soutenir que c'est le politique qui doit trinquer après 3 jugements en sa faveur!!! J'adore votre notion de la justice et de l'équité. Tout ce que vous gagnez c'est de rendre inaudible les mouvements féministes tellement votre discours est optu.