En France

22 octobre 2021 18:42; Act: 23.10.2021 13:37 Print

De plus en plus de jeunes victimes de proxénétisme

Une étude du ministère de l’Intérieur révèle vendredi, que les cas recensés de mineures ou jeunes adultes exploitées sexuellement en France ont presque triplé entre 2016 et 2019.

storybild

En avril dernier, des manifestantes, souvent jeunes, étaient descendues dans la rue, à Paris, à l’appel du Collectif féministe Abolition PornoProstitution, qui milite pour l’abolition de l’exploitation sexuelle des femmes. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L’exploitation sexuelle de mineures ou jeunes tout juste majeures est en hausse en France. Parmi les infractions pour proxénétisme recensées entre 2016 et 2019, la part de victimes qui n’avaient pas atteint leur majorité est passée de 12% à 33% durant cette période, révèle vendredi, un service dépendant du ministère de l’Intérieur.

Une étude du Service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI) note que «depuis 2018, le phénomène de l’exploitation sexuelle de personnes mineures ou jeunes majeures de nationalité française augmente». «Cela correspond à la hausse du phénomène d’exploitation sexuelle de jeunes filles françaises constatée depuis 2017 par les forces de l’ordre et la société civile.»

Selon ce rapport, les infractions liées à la traite et à l’exploitation d’êtres humains enregistrées ont augmenté de 31% entre 2016 et 2019, soit avant la crise sanitaire. Le proxénétisme représente plus de la moitié des procédures ouvertes. En 2019, 933 procédures pour traite ou exploitation d’êtres humains ont été ouvertes par les services de police et de gendarmerie, contre 710 en 2016.

En revanche, «en 2020, dans le contexte particulier de la crise sanitaire, les nombres de procédures, victimes, mis en cause et personnes poursuivies et condamnées ont baissé». Le nombre de procédures a diminué l’an dernier à 772, «probablement en lien avec la crise sanitaire et les différents confinements», suggère le SSMSI dans son analyse.

La pointe de l’iceberg

Le nombre de condamnations pour des infractions de traite et d’exploitation d’êtres humains a lui aussi progressé: 993 personnes ont été condamnées pour traite ou exploitation d’êtres humains en 2019, 46% de plus qu’en 2016.

Mais «les données enregistrées par les institutions ne reflètent que la partie visible de la traite et l’exploitation des êtres humains», nuance le SSMSI. Selon une enquête sur les victimes de traite citée par l’analyse ministérielle, «en 2020, seules 28% des victimes accompagnées par les associations ont déposé une plainte».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Dede le 22.10.2021 19:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une série télé à plus que très bien informé sur le proxenetisme des jeunes filles en France. La Fugueuse tel est son titre nous a fait découvrir un monde que l ont aurait jamais imaginé que les ados la regarde elles auront un aperçu des stratèges et les parents également. Excellente mise en garde

  • Titi le 22.10.2021 19:24 Report dénoncer ce commentaire

    Merci à la téléréalité qui engage régulièrement des escortes qui de suite après l'émission peuvent augmenter leurs tarifs en s'en vantent sur tous les réseaux sociaux. C'est un bien triste monde dans lequel nos ados grandissent rempli des mensonges et d'illusions.

  • Anti crime le 22.10.2021 19:08 Report dénoncer ce commentaire

    Il fallait réfléchir avant de vous mettre à poil devant votre webcam. Maintenant, vous regrettez et vous cherchez une issue de secours. Réfléchissez, vous les plus jeunes. Un jour, vous risquez d'être à la place des manifestants. Ecoutez vos parents et cessez de vous rebeller ou de fuguer pour un tout et pour un rien. Rien de tel que la vie proche de vos parents, le plus longtemps le mieux.

Les derniers commentaires

  • yoyo le 23.10.2021 09:52 Report dénoncer ce commentaire

    pas mal de jeunes filles qui le font pour s'acheter les dernier sac á la mode..

  • Titi le 22.10.2021 19:24 Report dénoncer ce commentaire

    Merci à la téléréalité qui engage régulièrement des escortes qui de suite après l'émission peuvent augmenter leurs tarifs en s'en vantent sur tous les réseaux sociaux. C'est un bien triste monde dans lequel nos ados grandissent rempli des mensonges et d'illusions.

  • Dede le 22.10.2021 19:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une série télé à plus que très bien informé sur le proxenetisme des jeunes filles en France. La Fugueuse tel est son titre nous a fait découvrir un monde que l ont aurait jamais imaginé que les ados la regarde elles auront un aperçu des stratèges et les parents également. Excellente mise en garde

  • Anti crime le 22.10.2021 19:08 Report dénoncer ce commentaire

    Il fallait réfléchir avant de vous mettre à poil devant votre webcam. Maintenant, vous regrettez et vous cherchez une issue de secours. Réfléchissez, vous les plus jeunes. Un jour, vous risquez d'être à la place des manifestants. Ecoutez vos parents et cessez de vous rebeller ou de fuguer pour un tout et pour un rien. Rien de tel que la vie proche de vos parents, le plus longtemps le mieux.

    • Triste mais vrai le 22.10.2021 20:26 Report dénoncer ce commentaire

      Certains le font pour aider leurs parents