En France

03 juillet 2020 12:41; Act: 03.07.2020 12:53 Print

Découverte de 150 tombes parmi les plus anciennes

Cent cinquante tombes, datant du milieu du IIIe au Ve siècle, dont l'une pourrait contenir une dépouille bien conservée, ont été mises au jour à Autun (Saône-et-Loire).

Sur ce sujet
Une faute?

Cent cinquante tombes, datant du milieu du IIIe au Ve siècle, dont l'une pourrait contenir une dépouille bien conservée, ont été mises au jour à Autun (Saône-et-Loire) lors de fouilles d'une importante nécropole du nord de la Gaule, a-t-on appris vendredi auprès de l'organisateur du chantier. Les recherches préventives, entamées avant le démarrage du chantier d'une maison, ont dévoilé une nécropole qui accueillait «les sépultures chrétiennes parmi les plus anciennes de la moitié nord de la Gaule», a précisé l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), en charge des recherches.

A notamment déjà été retrouvée «l'une des premières mentions du Christ en Gaule, l'inscription de Pektorios, datée du IVe siècle», précise l'Institut. Parmi les 150 tombes, les huit archéologues ont découvert un sarcophage en grès vieux de 1 500 ans «encore hermétique» et qui «pourrait révéler une dépouille bien conservée», a indiqué à l'AFP Nicolas Tisserand, coresponsable des fouilles, précisant que cette tombe «sera ouverte à la fin» du chantier prévue en août.

Les autres cercueils sont en «majorité» en bois, mais ont été également révélées des sépultures en plomb «beaucoup plus rares» et des coffrages recouverts de tuiles. Les cercueils de plomb sont très peu courants dans la moitié nord de la France. Fondée au Ier siècle av. J-C, la cité romaine d'Autun a été un des hauts lieux de la chrétienté médiévale depuis la fin de l'Antiquité.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • attention le 05.07.2020 09:35 Report dénoncer ce commentaire

    et si des maladie se cache avec les cadavres ???

  • Vindulux le 05.07.2020 08:45 Report dénoncer ce commentaire

    C'est en déchiffrant les secrets du passé que l'on trouvera les solutions pour l'avenir de l'humanité. Ces vielles tombés, comme les pyramides ou les derniers groupuscules de peuples primaires on tellement de chose à nous transmettre.

  • Jorges le 04.07.2020 23:20 Report dénoncer ce commentaire

    J‘en ai vu á Elmen

Les derniers commentaires

  • attention le 05.07.2020 09:35 Report dénoncer ce commentaire

    et si des maladie se cache avec les cadavres ???

    • Léon le 05.07.2020 15:32 Report dénoncer ce commentaire

      Se serait peut-être une bonne chose

  • Vindulux le 05.07.2020 08:45 Report dénoncer ce commentaire

    C'est en déchiffrant les secrets du passé que l'on trouvera les solutions pour l'avenir de l'humanité. Ces vielles tombés, comme les pyramides ou les derniers groupuscules de peuples primaires on tellement de chose à nous transmettre.

    • Léon le 05.07.2020 15:33 Report dénoncer ce commentaire

      Quel chose

  • Jorges le 04.07.2020 23:20 Report dénoncer ce commentaire

    J‘en ai vu á Elmen

  • Le golfeur le 04.07.2020 08:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Necrophage@ votre culture et vos propos quelle intelligence. Vous êtes sur cette terre grâce à vos parents donc respect pour ce qui est arrivé dans le passé

  • Jeff le 03.07.2020 17:57 Report dénoncer ce commentaire

    je pense que le proprio de la maison doit être heureux: - heureux de voir son chantier à l'arrêt et de devoir payer ses frais - heureux de savoir qu'il ne sera pas sur un amat de cadavre.... mais il y aura toujours moyen d'expliquer que la zone est hantée