Scandale en France

24 juin 2020 10:36; Act: 24.06.2020 11:21 Print

Des agneaux maltraités pour faire le roquefort

Des agneaux, issus de la filière de production du fromage roquefort, subiraient des sévices graves dans un abattoir industriel de l'Aveyron.

Sur ce sujet
Une faute?

L'association de défense des animaux L214 a dénoncé mercredi les pratiques d'un abattoir industriel de l'Aveyron et porté plainte pour «sévices graves envers des animaux», des agneaux issus de la filière de production du fromage roquefort. L214 demande la «fermeture d'urgence de l'abattoir», Arcadie Sud-Ouest, près de Rodez, qui selon elle «présente de graves problèmes structurels et des pratiques d'abattage grandement déficientes», selon un communiqué.

En 2016, les services vétérinaires avaient déjà constaté des «non-conformités majeures» pour l'étourdissement et la mise à mort des ovins dans cet abattoir. Sollicité par l'AFP, l'abattoir n'a pas répondu dans l'immédiat. Selon l'association, «un agneau est abattu toutes les 10 secondes» dans cet établissement «où les pratiques d'abattage sont totalement défaillantes».

«Actuellement rien n'est exigé pour les agneaux»

Sur une vidéo, on voit notamment des agneaux égorgés à vif à une cadence rapide. «Ils sont égorgés à vif (abattage rituel) ou, théoriquement, étourdis avant d'être saignés. L'étourdissement des agneaux se fait par électrocution, mais les mauvaises pratiques et les cadences infernales entraînent la saignée et l'accrochage d'agneaux encore totalement conscients», selon L214. L'association demande aussi à la Confédération générale des producteurs de lait de brebis et des industriels de roquefort la «modification du cahier des charges de l'appellation d'origine "roquefort". Actuellement rien n'est exigé pour les agneaux».

La Confédération a répondu que «le bien-être animal est au cœur du cahier des charges de la filière roquefort au travers de multiples critères comme le pâturage, la place en bergerie, l'autonomie alimentaire». Mais «l'élevage des agneaux issus du bassin laitier, constitue une filière à part entière, indépendante», ajoute la Confédération. Aussi «si L214 met au jour des pratiques inacceptables, la filière roquefort saura le cas échéant prendre position», insiste-t-elle.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Haaltdachop le 24.06.2020 11:08 Report dénoncer ce commentaire

    l'élevage industriel devrait être interdit point! Alors on paie un peu plus mais on ne supporte plus l'exploitation des animaux!

  • Steph le 24.06.2020 11:24 Report dénoncer ce commentaire

    Toujours pareil ... quand on parle business les vies ne comptent plus ! On parle aussi d'éthique quand il s’agit d’abattage massif ... mais en aucun cas abattage ne rime avec éthique. La castration des porcs a vif, le broyages des poussins males, on en parle ?

  • ced57 le 24.06.2020 11:48 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne savais pas. Je n'en achéterai plus

Les derniers commentaires

  • Zouloute le 24.06.2020 16:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ACHETEZ LOCAL! Chez le fermier du coin! C est quand même pas compliqué! Il y a des AMAP partout maintenant boycottez les grandes surfaces! Ils traitent trop mal les animaux les producteurs ne perçoivent quasiment rien tout va dans les poches des multinationales réveillez vous!!!

  • Info Chirurgicale le 24.06.2020 15:37 Report dénoncer ce commentaire

    FAUX! pas pour faire du Roquefort, mais pour faire de la viande

  • kyra le 24.06.2020 15:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à L214 de continuer à nous ouvrir les yeux

  • Fromage à la viande? le 24.06.2020 13:31 Report dénoncer ce commentaire

    Quelqu'un peut m'expliquer brièvement car j'ai pas compris. Le fromage n'est pas à base de viande mais de lait, non? Donc quel rapport avec l’abattoir et la production du fromage? En Normandie pour le camembert on ne tue pas les vaches... Merci d'avance pour celui qui aura la gentillesse de me dire :-)

    • Tu ne tueras point le 24.06.2020 14:24 Report dénoncer ce commentaire

      Il faut violer une vache ou une brebis pour qu’elle ai un enfant, lorsque l’enfant vient au monde on l’arrache à sa mère, et on lui vole son lait. Rien plus simple. Les enfants quand à eux, sont inutiles, donc au bout de 4 mois on les abats dans ces conditions sordides. D’ailleurs le saviez vous, les veaux sont anémiés volontairement pour donner la couleur rose à la viande. Bon appétit.

    • @Tu ne tueras point le 24.06.2020 15:27 Report dénoncer ce commentaire

      Un bon morceau de veau bien tendre, huummmm un délice.

  • Steph57280 le 24.06.2020 13:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Stop à la torture des animaux !!