Virus chinois

24 janvier 2020 20:22; Act: 24.01.2020 21:12 Print

Deux cas de coronavirus confirmés en France

La ministre de la Santé a confirmé deux cas de coronavirus chinois, à Bordeaux et Paris. Ce sont les premiers en France.

storybild

Un des patients avait été pris en charge plus tôt dans la journée au CHU de Bordeaux. (photo: AFP/Mehdi Fedouach)

Sur ce sujet
Une faute?

Deux cas du nouveau coronavirus chinois ont été «confirmés» en France, sur des patients hospitalisés à Paris et Bordeaux, a annoncé vendredi soir la ministre de la Santé Agnès Buzyn, soulignant qu'il s'agissait des «premiers cas européens». Les deux patients hospitalisés qui s'étaient tous les deux rendus en Chine ont été placés en isolement.

«Nous sommes en train de remonter l'histoire de ces patients positifs de façon à rentrer en contact avec les personnes qu'ils ont croisées», a expliqué la ministre lors d'un point presse, notant que la période d'incubation était probablement «autour de 7 jours, entre 2 et 12 jours».

«Il va bien»

«Il faut traiter une épidémie comme on traite un incendie, très vite repérer la source» et le «circonscrire le plus vite possible» a-t-elle encore déclaré. Les personnes avec qui les patients positifs au coronavirus ont été en contact doivent ainsi «prendre leur température plusieurs fois par jour, contacter le centre 15 en cas de symptôme et rester chez eux pour l'instant pour éviter tout contact ultérieur qui favoriserait la propagation du virus», a insisté la ministre, appelant à ne pas se rendre aux urgences en cas de symptômes.

Le premier patient, âgé de 48 ans, est revenu le 22 janvier en France après «quelques jours» en Chine où il est notamment «passé par Wuhan», et a été hospitalisé jeudi à Bordeaux, a précisé Mme Buzyn. «Il va bien», a-t-elle assuré. «Nous savons que depuis qu'il est sur le territoire français, il a été en contact avec une dizaine de personnes, nous allons les contacter».

«il ne faut pas aller aux urgences, il faut appeler le 15»

La ministre, qui a indiqué avoir eu l'information sur le second cas positif juste avant le point presse, n'a pas été en mesure de donner de détails sur le patient, indiquant toutefois qu'il était allé en Chine et qu'il était hospitalisé à l'hôpital Bichat à Paris. Mme Buzyn a noté qu'il n'était pas possible de contrôler les «multiples voies» pour revenir de Chine: «on voit bien la difficulté dans un monde comme le nôtre de fermer les frontières, ça n'est en réalité pas possible».

«Pour les voyageurs qui rentrent de Chine, il est important de se surveiller, et au moindre signe respiratoire ou si on a de la fièvre, il ne faut pas aller aux urgences, il faut appeler le centre 15 qui vient chercher le patient», a-t-elle insisté.

La Chine a intensifié ses efforts pour contenir la propagation d'un nouveau virus tueur avec le confinement de plus de 40 millions de personnes. Le bilan officiel de la maladie causée par ce coronavirus apparu en décembre sur un marché de Wuhan, une ville du centre de la Chine, s'est encore aggravé vendredi, avec 26 morts pour quelque 900 cas confirmés.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • un petit avis le 25.01.2020 07:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout arrive de Chine !!! Les voyageurs , les marchandises (fabriqués avec des mains professionnelles mais malades ) Il faut isoler et contrôler les aéroports c’est grave cette situation .

  • NoComent le 24.01.2020 23:39 Report dénoncer ce commentaire

    Le 1er cas a été en contact avec une quinzaine de personnes ...plus tous ceux qui étaient dans le même avion, le personnel de l'aéroport, le chauffeur de taxi s'il n'avait pas sa voiture personnelle, ou les occupants du bus ou du métro, enfin bref beaucoup plus de bombes à retardement que ce qu'on essaie de nous faire croire

  • Ça va vite le 24.01.2020 22:11 Report dénoncer ce commentaire

    Hier on pouvait lire que la probabilité que ça arrive en France était très faible. Ça donne l impression que c est maîtrise tout ça. La il faut bloquer un peu tout. Ou alors il y a un intérêt que ça se propage ?

Les derniers commentaires

  • bonsens le 25.01.2020 11:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est pratiquement impossible de “bloquer tout”!

  • Josée le 25.01.2020 10:52 Report dénoncer ce commentaire

    On nous parle des cas en France et je crois bien qu'au Luxembourg nous devons être très vigilants .

  • Nico57 le 25.01.2020 10:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci à la FRANCE d’avoir identifié ses 2 cas plutôt que de faire l’autruche

  • Grand est le 25.01.2020 10:10 Report dénoncer ce commentaire

    Selon une carte du monde qui recense le virus, les pays touchés sont la Chine et les pays limitrophes mais aussi les États Unis, l’Australie et la France. Aucun autre pays d’europe ? Je suis sceptique...

  • Aer le 25.01.2020 10:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut arrêter de psychoter les gens, il y a eu une épidémie en 2002 2003 exactement pareil avec un début en Chine ça n'a fait moins que 800 morts dans le monde. C'est comme une grosse grippe... Les plus faibles meurent