France/Burkina Faso

10 mai 2019 14:13; Act: 10.05.2019 14:47 Print

Deux militaires sacrifiés pour libérer des otages

Les forces spéciales françaises ont libéré deux Français, une Américaine et une Sud-coréenne, lors d'une intervention au cours de laquelle deux militaires français ont été tués.

storybild

Les deux otages français: Laurent Lassimouillas à gauche et Patrick Picque à droite. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Cette libération a pu être obtenue grâce à une opération militaire, conduite par les forces françaises dans la nuit de jeudi à vendredi, au nord du Burkina Faso», a précisé l’Élysée dans un communiqué.

Les deux Français, Patrick Picque et Laurent Lassimouillas, avaient été enlevés le 1er mai dernier, lors d'un séjour touristique au Bénin, pays jusque-là épargné par l'insécurité en Afrique de l'Ouest, où opèrent de nombreux groupes djihadistes liés à Al-Qaïda et à l'organisation État islamique (EI).

Mort au combat

Le corps du guide béninois des deux enseignants français avait été retrouvé samedi dans le parc national de la Pendjari. Leur véhicule avait ensuite été retrouvé dans l'est du Burkina Faso, pays voisin confronté à une dégradation de la situation sécuritaire sur son sol depuis 3 ans, avec une accélération alarmante ces derniers mois. L'identité des deux autres otages libérés n'était pas connue dans l'immédiat.

Au cours de leur libération, «deux militaires ont trouvé la mort au combat, le maître Cédric de Pierrepont et le maître Alain Bertoncello, tous deux officiers mariniers au sein du commandement des opérations spéciales», qui supervise les forces spéciales françaises, précise l’Élysée.

«Opération audacieuse»

Le président Emmanuel Macron «s'incline avec émotion et gravité devant le sacrifice de nos deux militaires, qui ont donné leur vie pour sauver celles de nos concitoyens» et «adresse ses sincères condoléances à leurs familles». «C'est avec émotion et tristesse que j'adresse mes pensées aux familles des deux militaires décédés, à leurs proches, à leurs frères d'armes et à l'ensemble des commandos marine», a réagi la ministre des Armées, Florence Parly, dans un communiqué séparé.

La ministre félicite par ailleurs «l'ensemble des forces ayant mené cette opération complexe, ainsi que tous ceux qui y ont contribué», en saluant notamment «le précieux soutien de nos alliés américains dans la conduite de cette opération» et la «coopération» des «autorités béninoises et burkinabé». «Cette opération audacieuse» a été «rendue possible par la mobilisation des moyens de Barkhane (NDLR: force française de 4 500 hommes déployée au Sahel), l'implication des forces burkinabé et le soutien américain en renseignement», précise le chef d'état-major français, le général François Lecointre, dans un autre communiqué.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Oups le 10.05.2019 14:50 Report dénoncer ce commentaire

    J'espère qu'ils auront la mort de ces soldats sur la conscience... Les gens se mettent en danger tout seul et après ils appellent au secours.

  • Cipal le 10.05.2019 19:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les commandos partent pour l’aventure Soleil couchant les salue. Reposez en paix compagnons d’arme Copal

  • std le 10.05.2019 21:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ancien cdo marine rip à ces deux nageurs qui se sont sacrifiés sur l’hôtel de la liberté

Les derniers commentaires

  • fre le 11.05.2019 09:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu importe la polémique des touristes qui prennent des risques ou des soldats d élites qui font un métier à risque Deux personne on été sauvées et deux malheureusement ont donnés leur vie en échange Respect à ces hommes et femmes qui veille et sur nous et qui interviennent pour sauver de simples anonymes Les nageurs sont une si pa la meilleure unité d élite au monde Leur entraînement est des plus dur et pourtant ils sont partis pour sauver des compatriotes Certains devrai penser à cela avant d insulter nos forces de l ordres qui a un moindre niveau risquent leurs vie pour la notre

  • fidelOpost le 10.05.2019 22:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hommages et honneurs aux 2 vaillants Commando . Rip.

  • std le 10.05.2019 21:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ancien cdo marine rip à ces deux nageurs qui se sont sacrifiés sur l’hôtel de la liberté

  • Goal le 10.05.2019 19:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On ne choisit jamais un métier en pensant aux risques même s’ils sont présents dans ce genre de job....ces deux commandos de Marine sont des héros qui ont sacrifiés leurs vies pour en sauver d’autres !!!! Les personnes parlant auriez vous eu le courage de prendre leur place rien que 2 minutes sous le feu ennemis ??? Merci de les respecter et de garder vos commentaires sans connaître !!!! Rip les gars

  • Cipal le 10.05.2019 19:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les commandos partent pour l’aventure Soleil couchant les salue. Reposez en paix compagnons d’arme Copal