En France

05 novembre 2018 09:51; Act: 05.11.2018 10:33 Print

Elle accuse les pompiers de l'avoir violée à 13 ans

Trois pompiers de Paris ont été renvoyés devant un tribunal pour «atteinte sexuelle sur mineure». Mais la victime les accuse de viol.

Sur ce sujet

Aujourd'hui âgée de 23 ans, une jeune femme accuse plusieurs pompiers de Paris de viol. Les faits se seraient produits il y a une dizaine d'années lorsqu'elle était âgée d'à peine 13 ans, rapporte RMC.

Si la justice française a décidé le renvoi des trois accusés devant le tribunal, la question du consentement s'avère être un point central de l'affaire. Les prévenus reconnaissent ainsi les rapports sexuels, mais ils nient la dimension forcée. Un scandale pour la jeune fille pour qui il est impossible «de donner son consentement» à cet âge.

Jugés en correctionnelle, pas aux assises...

Elle raconte avoir été détruite sur le plan psychologique avec de multiples problèmes d'angoisse, mutilations et tentatives de suicide. C'est d'ailleurs d'une crise d'anxiété que toute l'histoire a démarré. Venu dans son collège pour la prendre en charge, un pompier s'est ensuite lié d'amitié avec la jeune fille.

Mais la relation a pris une tournure beaucoup plus ambiguë au fil des mois. Jusqu'à des rapports sexuels contraints? La justice le déterminera. Mais la jeune fille raconte «des viols dans des parcs, sur des capots de voiture ou dans les toilettes de l'hôpital psychiatrique. Ils se passaient mon numéro de téléphone entre eux».

Le parquet n'a pas retenu la dimension contraignante des rapports. Les pompiers seront donc jugés pour «atteinte sexuelle sur mineure», ce qui les fait encourir un maximum de sept ans de prison en correctionnelle.

(th/L'essentiel)