En France

05 août 2019 19:11; Act: 06.08.2019 09:42 Print

Elle demande un jus, on lui sert du détergent

Un hôtel-restaurant de Pornic, en Loire-Atlantique, a accidentellement fait boire du détergent à une petite fille de 22 mois. Elle pourrait perdre son œsophage.

storybild

Sur ce sujet
Une faute?

Le 1er août, la petite Elisabeth pensait pouvoir se rafraîchir avec un jus de fruit maison dans un hôtel-restaurant de luxe situé à Pornic, une petite ville située en Loire-Atlantique. Mais c'est finalement du détergent qui lui a été servi par erreur, rapporte Ouest France.

Après avoir passé commande, les parents ont compris, suite à la réaction de leur enfant au contact de la boisson, que le verre contenait autre chose que du jus de pomme. «Je croyais que c'était de l'alcool, je me suis brûlé les lèvres, ma femme en a presque avalé», explique le père au quotidien. Il raconte que lorsque sa fille a ingéré le liquide, elle l'a régurgité et «le produit a traversé sa robe et lui a brûlé la peau».

La petite fille a été transportée en urgence à l'hôpital de Nantes, où elle a été plongée dans un coma artificiel.

Une succession d'erreurs

«Un employé qui avait mis du détergent dans un contenant qui sert aux boissons l'a laissé sur le comptoir, l'un de ses collègues croyant qu'il l'avait oublié l'a remis dans le frigo et ça a été servi aux clients», ont déclaré les gendarmes.

Sur Facebook, l'hôtel-restaurant a regretté «une succession d'actions, de différentes personnes, durant un service soutenu, (qui) est certainement à l'origine du drame qui a conduit à servir un produit de lave-vaisselle (identique à celui qu'on retrouve dans tous les restaurants) à la place de notre jus de fruit maison».

L'établissement a présenté ses excuses et a indiqué qu'il collaborait pleinement avec les policiers.

La père de la fillette a déposé plainte pour «négligence grave». Il a par ailleurs indiqué que sa fille se trouvait toujours en service de réanimation pédiatrique mais que ses jours n'étaient plus en danger. Elle pourrait toutefois perdre son œsophage.

(L'essentiel/utes)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fred doudou le 05.08.2019 19:49 Report dénoncer ce commentaire

    Un service soutenu ne peut pas excuser que l’on mette un détergent dans une bouteille de jus de fruit et encore moins que ce produit se trouve dans la chaîne de production des repas. La personne qui a servi le pseudo jus devait rien que de par l’odeur réaliser le problème.

  • Non mais le 05.08.2019 19:34 Report dénoncer ce commentaire

    Courage à cette famille ! C'est inexcusable !

  • Lourde peine de prison le 05.08.2019 21:21 Report dénoncer ce commentaire

    Une telle erreur n'est pas excusable ! Nous savons tous qu'il ne faut jamais verser un produit toxique dans une bouteille alimentaire !

Les derniers commentaires

  • qualité dégradante le 06.08.2019 08:10 Report dénoncer ce commentaire

    Maintenant on ne pourra même plus avoir confiance que dans les hôtels on travaille convenablement et ceci pour des tarifs de nuits dérisoires.

  • cocou le 06.08.2019 01:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les dirigeants qui minimisent cet incident m'écœurent

  • rose le 05.08.2019 22:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cela ne peut Être que volontaire je ne vois que ça sinon cette personne n’a rien à faire dans un service de restauration

  • Gaë le 05.08.2019 22:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    « Elle pourrait toutefois perdre son oesophage »... un détail !!! Bon courage à la famille !!!

  • Icaro le 05.08.2019 22:25 Report dénoncer ce commentaire

    Inadmissible, même à la maison il ne faut jamais faire ces choses