France

08 avril 2021 12:39; Act: 08.04.2021 12:59 Print

Emmanuel Macron va supprimer l'ENA

Le président veut promouvoir la diversité au sein de la haute fonction publique. L’École nationale d’administration sera remplacée par une école plus ouverte à la diversité.

storybild

Le chef de l’État doit s’exprimer en visioconférence dans l’après-midi à l’occasion de la Convention managériale de l’État organisée par le gouvernement. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le président français Emmanuel Macron va présenter jeudi une réforme de la haute fonction publique, qui devrait comprendre le remplacement de la prestigieuse École nationale d’administration (ENA), chargée de former les hauts fonctionnaires, par une nouvelle école plus ouverte à la diversité.

Le chef de l’État doit s’exprimer en visioconférence dans l’après-midi devant plusieurs centaines de hauts fonctionnaires, à l’occasion de la Convention managériale de l’État organisée par le gouvernement qui réunira préfets, ambassadeurs, chefs d’administration centrale ou recteurs, a indiqué l’Élysée.

Il devrait reparler de sa promesse faite le 25 avril 2019 de supprimer l’ENA, créée en 1945 par le général de Gaulle. Il pourrait annoncer son remplacement par une nouvelle école afin de diversifier son recrutement, son enseignement et le mode de classement des élèves, selon une source proche de l’exécutif.

Installée à Strasbourg, l’ENA a formé quatre des six derniers chefs de l’État, dont l’actuel locataire de l’Élysée, mais aussi nombre de ministres, de fonctionnaires et de dirigeants des grands groupes français. Fabrique des élites françaises, elle est cependant accusée par ses détracteurs de favoriser l’entre-soi d’une classe dirigeante déconnectée du peuple. L’ENA a été fortement critiquée pendant la crise des «gilets jaunes» pour sa formation d’élites «hors sol».

Promouvoir «l’égalité des chances»

Le 11 février lors d’un déplacement à Nantes, Emmanuel Macron avait insisté sur la nécessité d’ouvrir les voies d’accès à de prestigieuses écoles de l’administration à des jeunes d’origine modeste afin que plus «aucun gamin dans notre République ne se dise "ce n’est pas pour moi"». Il avait alors dressé un constat sombre de «l’ascenseur social» français, qui «fonctionne moins bien qu’il y a 50 ans» car la mobilité «est très faible».

La diversité dans la fonction publique est l’un des piliers de l’agenda en faveur de «l’égalité des chances» que le président français cherche depuis plusieurs mois à promouvoir en profitant des rares espaces laissés dans le débat public par la crise du Covid-19.

Au cours de la Convention managériale de l’État, le Premier ministre Jean Castex et la ministre de Transformation et de la Fonction publique Amélie de Montchalin présenteront les grands axes de l’ordonnance sur la réforme qui doit être adoptée avant le 7 juin. Son objectif est «d’offrir aux Français un service public plus proche, plus efficace, plus transparent et plus bienveillant», a expliqué l’Élysée.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • pauvregugus le 08.04.2021 13:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il faut juste remplacer macron

  • Georg le 08.04.2021 13:10 Report dénoncer ce commentaire

    pour relancer l'ascenseur social, il faut arrêter cette démagogie de la bienveillance à l'école !

  • NoComent le 08.04.2021 16:30 Report dénoncer ce commentaire

    Ils vont changer la forme mais pas le fond et au final on retrouvera cette population elitiste qui pratique l'entre soi et traite le petit peuple avec condescendance !

Les derniers commentaires

  • George le 09.04.2021 12:58 Report dénoncer ce commentaire

    Erreur Monsieur le Président, arrêtez de tout casser s'il vous plait.

  • l Europe le 08.04.2021 20:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    donc si vous êtes président vous faites une chose ca va pas ,vous faite rien ca va pas .il y a que en France que ça va pas .heureusement qu il vous ecoute pas aussi non on avance pas

  • Et oui le 08.04.2021 19:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ascenseur social. Pas mal de jeunes de banlieu réussissent de brillantes études. A partir du moment où les caïds ne les menacent pas, ils ont aussi une chance d'entrer dans les meilleures écoles. Cela s'appelle la méritocratie.

  • Bon sens le 08.04.2021 18:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Belle initiative! Je l’aime bien ce président! Mignon en plus

  • luis le 08.04.2021 18:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut remplacer Macron. et laisser Mme Marine pour diriger la France.