En France

29 août 2019 17:22; Act: 29.08.2019 17:46 Print

En prison pour leurs actions antimigrants

Jeudi, trois responsables de Génération identitaire ont été envoyés derrière les barreaux par la justice française.

storybild

Trois membres d'une association antimigrants ont été condamnés jeudi, en France.

Sur ce sujet
Une faute?

Le tribunal correctionnel de Gap a prononcé jeudi des peines de six mois de prison ferme contre trois responsables de Génération identitaire. Des actions antimigrants avaient été menées sur la frontière franco-italienne par cette association d'extrême droite en 2018.

L'association est condamnée à l'amende maximale de 75 000 euros (quelque 81 675 francs). Dans sa motivation, le tribunal considère que, «compte-tenu de la nature extrêmement grave des faits, de l'importance du trouble à l'ordre public occasionné non seulement pendant leur période de commission mais de manière durable dans le département, de l'importance des valeurs protégées par les infractions reprochées et du passé pénal des prévenus», la prison ferme s'impose.

Interceptions de migrants

Les trois prévenus étaient poursuivis pour des «activités exercées dans des conditions de nature à créer dans l'esprit du public une confusion avec l'exercice d'une fonction publique».

Contre Clément G., 24 ans, président de Génération identitaire, son porte-parole Romain E., 26 ans, et un organisateur actif du mouvement, Damien L., 29 ans, le tribunal a également prononcé 2 000 euros d'amende, ainsi que la privation de leurs droits civiques, civils et de famille pendant cinq ans. Le 21 avril 2018, Génération identitaire avait monté une vaste opération au col de l’Échelle, point de passage de nombreux migrants dans les Hautes-Alpes.

Une centaine de personnes vêtues de la même doudoune bleue s'étaient mobilisées, avec deux hélicoptères, une banderole géante, et une «frontière symbolique» matérialisée dans la neige par des grillages en plastique. Dans les semaines suivantes, les militants d'extrême droite avaient annoncé des interceptions de migrants et des enquêtes sur les passeurs. Me Pierre-Vincent Lambert, avocat des prévenus, a d'ores et déjà annoncé que ses clients feraient appel de la décision.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • duvaro le 29.08.2019 18:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Interdiction de toucher aux clandestins en France. Espèce protégée en haut lieu ...

  • Imarav le 29.08.2019 22:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La vraie question :"Pourquoi est-il interdit d'être anti-migrant?" Je reformule :"Pourquoi est-on obligés d'être pro-migrants sociaux?"

  • Réaliste le 29.08.2019 21:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils veulent sauver l Europe de son suicide et sont punis c est une honte pour la nature.

Les derniers commentaires

  • Incognito le 30.08.2019 13:02 Report dénoncer ce commentaire

    Bon exemple du fonctionnement d'un Etat de droit, punir les infractions commises... de toute façon notre vieux continent a vécu assez de guerres et de misère à cause des idéologies nationalistes et extrémistes qui n'apportent rien à personne sur une planète globalisé et inter-mixés autant que nous le sommes. Tout le monde a le droit de critiquer une politique, qu'elle soit migratoire ou autre, mais le racisme n'a plus sa place dans nos sociétés contemporaines.

  • Malou le 30.08.2019 06:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @@Sowat : vous faites de la politique de faits divers. Vous croyez vraiment qu’un clandestin sans argent a plus de chance qu’un riche qui est capable de se payer un bon avocat. Prenez l’exemple de DSK

  • Luxo le 29.08.2019 22:34 Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg devrait également sévir, il n'est pas acceptable d'écrire un commentaire anti-migrants. Refuser l'accueil aux migrants est équivalent à non assistance à personne en danger.

  • citoyen le 29.08.2019 22:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je ne sais pas pour qui les français se prennent concernant les étrangers ca vous dérange tellement comme ci vous êtes le top des Européens au travail votre économie etc... a part raler et faire grève je ne vois rien .il faut aussi arreter de piller tout ces pays africains la colonisation c'est fini laisser les tranquilles les pauvres avant de critiquer le reste

  • Imarav le 29.08.2019 22:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La vraie question :"Pourquoi est-il interdit d'être anti-migrant?" Je reformule :"Pourquoi est-on obligés d'être pro-migrants sociaux?"

    • Luxo le 30.08.2019 10:57 Report dénoncer ce commentaire

      Non assistance à personne en danger! Est ce acceptable? La bonne question serait: pourquoi est on obliger d'être Pro-famille Grand Ducal? C'est plutôt le soutien aux milliardaires qui devrait vous choquer ! Demain nous pourrions également être migrants...