En France

13 janvier 2021 14:25; Act: 13.01.2021 16:07 Print

Enquête judiciaire ouverte contre Dupond-​​Moretti

Le très médiatique ministre de la Justice français est soupçonné de «prise illégale d’intérêts» liés à ses anciennes fonctions d’avocat.

storybild

Éric Dupont-Moretti a été nommé le 6 juillet 2020, garde des Sceaux et ministre de la Justice, dans le gouvernement de Jean Castex. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Une enquête judiciaire visant le ministre de la Justice français, Éric Dupond-Moretti, pour des soupçons de «prise illégale d’intérêts» liés à ses anciennes fonctions d’avocat a été ouverte, mercredi, à la Cour de justice de la République (CJR), a annoncé à l’AFP, le parquet général, près la Cour de cassation.

Dans une affaire totalement distincte, le parquet national financier a confirmé des informations de presse faisant état de l’ouverture depuis mars 2019 d’une enquête préliminaire contre un autre ministre, celui des outre-mer, Sébastien Lecornu, pour «prise illégale d’intérêts». Ce dossier concerne l’époque où M. Lecornu était président du département de l’Eure (nord) tout en siégeant au conseil d’administration de la Société des autoroutes Paris Normandie (SAPN).

Le parquet général près la Cour de cassation était tenu d’ouvrir l’information judiciaire contre Éric Dupond-Moretti, après un avis favorable rendu vendredi, par la commission des requêtes de la CJR, composée de hauts magistrats et qui fait office de filtre. Celle-ci a jugé recevables les plaintes déposées par l’association Anticor, et trois syndicats de magistrats (SM, USM, Unité magistrats SNM FO) qui accusent le ministre Dupond-Moretti de conflits d’intérêts.

La commission d’instruction de la CJR est désormais chargée de mener les investigations. Elle est composée de trois magistrats de la Cour de cassation et est la seule instance habilitée à enquêter sur les membres du gouvernement pour les actions menées dans l’exercice de leur fonction.

«Je m’expliquerai»

Au cœur des accusations contre le ministre, l’enquête administrative qu’il a ordonnée contre trois magistrats du parquet national financier (PNF), dont son ancienne cheffe Elianne Houlette, qui avaient participé à une enquête préliminaire visant à identifier la taupe qui aurait informé Nicolas Sarkozy et son avocat Thierry Herzog qu’ils étaient sur écoute.

Pendant ces investigations, des facturations téléphoniques détaillées de plusieurs avocats, dont celle du futur ministre, avaient été examinées.

Une de ces plaintes reproche également au ministre d’avoir ouvert une autre enquête administrative à l’encontre du juge Édouard Levrault qui avait dénoncé, après la fin de ses fonctions comme juge d’instruction à Monaco, avoir subi des pressions. Avant de devenir ministre, Éric Dupond-Moretti avait été l’avocat d’un des policiers mis en examen par ce magistrat et avait critiqué les méthodes du juge.

Interrogé le 7 janvier sur les plaintes des syndicats de magistrats, le ministre avait indiqué: «Je ne sais pas quel sort lui sera réservé, mais sachez bien que le moment venu, je m’expliquerai, vous pourrez compter sur moi pour dire tout ce que j’ai à dire». Sollicité vendredi par l’AFP, l’entourage du ministre n’a pas souhaité faire plus de commentaires. Le gouvernement a «pris acte» lundi de l’ouverture annoncée de l’information judiciaire.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • joe le 13.01.2021 19:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Personne ne connaît mieux les dérives de la magistrature que Dupont Moretti alors qu’on le laisse faire il va mettre de l’ordre là-dedans et là ça va bouger et là on va rigoler

  • causetoujours le 14.01.2021 05:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cc est comme vogel au Luxembourg, une grande gueule devant les médias,point,a si des tarifs démentiel, non justifier d ailleurs,un ego à la hauteur de leurs gouaille, et leurs clients dans la merde lors de leur paiements de facture démentiel

  • Pedro le 13.01.2021 15:07 Report dénoncer ce commentaire

    Dupont Moretti connaît mieux que quiconque les travers de la magistrature. C'est comme dans chaque profession il y a les bons et les mauvais. Si il a été nommé comme Ministre, Garde des Sceaux, c'est pour y remettre de l'ordre. Bien entendu le syndicat de la magistrature cataloguée de gauche est vent debout et veut le dégommer pour ne pas perdre ses privilèges. Ce sont des intouchables...

Les derniers commentaires

  • Jean II le 14.01.2021 08:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moretti c'est surtout un homme de théâtre , il est mieux sur les planches .

  • Le golfeur le 14.01.2021 06:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @l’internaute toujours des commentaires aussi réactionnaires et sans intérêt. Vous faites exprès ou vous êtes réellement môme ça ?

  • La fête à neuneu le 14.01.2021 06:14 Report dénoncer ce commentaire

    Ils sont trop fort les commentateurs de L'Essentiel : Ils savent tout, et sans même une once d'argument, de logique, ou de culture. Non pas besoin. Ils savent déjà qu'il est coupable. Ils ne comprennent pas trop de quoi mais c'est pas grave. Et attention, cela avant même l'enquête. Hey les gars, faut vite donner vos infos à la justice, vous en savez tant. Sinon la présomption d'innocence? Vous savez que la diffamation en revanche est puni par la loi?

  • causetoujours le 14.01.2021 05:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cc est comme vogel au Luxembourg, une grande gueule devant les médias,point,a si des tarifs démentiel, non justifier d ailleurs,un ego à la hauteur de leurs gouaille, et leurs clients dans la merde lors de leur paiements de facture démentiel

  • mimi le 14.01.2021 01:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    #aquitator