France

25 août 2021 18:08; Act: 25.08.2021 19:04 Print

«Faire venir les terroristes permet de les surveiller»

Une responsable écologiste en France s'est attiré nombre de remarques suite à ses déclarations. Selon elle, accueillir de potentiels terroristes n'a pas que des désavantages.

Sur ce sujet
Une faute?

Candidate à la primaire du parti écologiste en France, Sandrine Rousseau a suscité les moqueries après sa prise de position sur la crise afghane. Interrogée sur «BFMTV» sur la potentielle infiltration de terroristes sur le territoire français parmi des réfugiés afghans, elle a reconnu que le risque était «évident» avant de se laisser aller à une justification inattendue.

«S'il y a vraiment des terroristes, le fait qu'il restent en Afghanistan ne les rend pas moins dangereux. Les avoir en France nous permettrait de les surveiller». L'universitaire faisait référence à l’identification récente de cinq Afghans rapatriés chez nos voisins français et soupçonnés d'être en lien avec les talibans.

Les propos de Sandrine Rousseau lui ont en tout cas valu une salve de critiques sur les réseaux sociaux: «Je veux bien arrêter de ricaner des perles de Sandrine Rousseau, mais faudrait qu’elle y mette un peu du sien», a notamment commenté l'éditorialiste Claude Weill. Au cours du week-end, la femme politique avait été déjà la cible de moqueries sur les réseaux sociaux après avoir retiré une photo de son équipe en raison du «manque de diversité». Une polémique qui l'avait profondément touchée.

Plus tard dans l'après-midi, la candidate à la primaire d'EELV a regretté «une phrase maladroite».

Sandrine Rousseau a également été défendue par ses soutiens. Outre cette petite phrase, le cœur de son discours était en effet un plaidoyer pour l'accueil de réfugiés Afghans: «Ce qu'il faut jamais perdre de vue, c'est qu'il y a des personnes civiles qui risquent leur vie à chaque instant. Et il y a un sujet de protection des femmes. Les talibans sont les pires de ce point de vue là. Il faut affirmer nos valeurs. On ne doit pas perdre notre humanité juste par peur», a-t-elle déclaré.

Au Luxembourg, le ministre des Affaires étrangères Jean Asselborn a indiqué mercredi que le Grand-Duché ferait son maximum pour accueillir les personnes qui fuient les talibans, appelant les autres pays européens à en faire de même. «Nous ne renvoyons personne en Afghanistan depuis 2015. Les Afghans qui sont ici peuvent rester en trouvant un travail. Cela vaut également pour ceux qui n’ont pas obtenu l'asile», a-t-il déclaré.

(th/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Grave de chez gravement allumée le 25.08.2021 19:04 Report dénoncer ce commentaire

    Il n'y a pas qu'en France que les écolos sont des incompétents et parfois bien allumés dans leurs idées. C'est normal, car leur seule raison d'exister c'est de faire peur et puis de proposer des solutions à l'emporte pièce pour rassurer.

  • Brubru le 25.08.2021 19:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hahaha elle est sur d elle? On en reparlera madame!

  • Yann L le 25.08.2021 19:01 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne regrette vraiment pas d'avoir quitté la France.

Les derniers commentaires

  • Cette fois je sens bien que ça vient! le 26.08.2021 09:31 Report dénoncer ce commentaire

    Tiens encore censuré?

  • flagada le 26.08.2021 07:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les autorités françaises ont déjà des difficultés à faire face et surveiller des petits dealers de 16 ans alors des terroristes présumés(?)...

  • I.F. le 26.08.2021 07:13 Report dénoncer ce commentaire

    La France n'arrive pas, faute de moyen ou de volonté, à surveiller, ses fichés "S" et cette brâve dame en veut plus. Elle ne connait pas la réalité du terrain.

  • Thunderbird le 26.08.2021 07:07 Report dénoncer ce commentaire

    Petit rappel : tous les terroristes qui sont passés à l'acte en France étaient fichés S, donc sous surveillance...Ca n'a rien empêché !

  • web le 26.08.2021 06:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Prends un cas désespéré pour une généralité. La France est le plus beau pays du monde et chaque pays a ses détraqués mentaux, que chacune balayent devant leurs portes avant de la ramener ici.