Emplois fictifs en France

29 juin 2020 14:21; Act: 29.06.2020 14:45 Print

François Fillon condamné à deux ans de prison ferme

L'ancien Premier ministre a été condamné lundi à Paris à cinq ans de prison, dont deux ferme, dans l'affaire des emplois fictifs de son épouse Penelope.

storybild

L'ancien Premier ministre a été laissé en liberté. (photo: AFP/Bertrand Guay)

Sur ce sujet
Une faute?

Le tribunal correctionnel, qui n'a pas prononcé de mandat de dépôt, a assorti cette condamnation d'une amende de 375 000 euros et d'une peine d'inéligibilité de dix ans.

Son épouse a été condamnée à trois ans de prison avec sursis et 375 000 euros d'amende et à deux ans d'inéligibilité. Les époux Fillon et leur co-prévenu Marc Joulaud, l'ancien suppléant de François Fillon dans la Sarthe, ont été en outre condamnés à rembourser plus d'un million d'euros à l'Assemblée nationale.

Une peine «sévère»

L'ancien Premier ministre et son épouse vont faire appel de leur condamnation, ont immédiatement annoncé leurs avocats. «Cette décision, qui n'est pas juste, va être frappée d'appel, (...), il y aura un nouveau procès», a annoncé devant la presse Antonin Lévy, l'avocat de François Fillon.

Une décision confirmée par l'avocat de Penelope Fillon, Pierre Cornut-Gentille, qui a dénoncé une peine «sévère». L'ex-Premier ministre a été condamné à cinq ans de prison, dont deux ferme; son épouse a écopé de trois ans avec sursis.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • pffff le 29.06.2020 15:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bref encore des procès qui ne servent à rien bizarre ces gens là ne vont jamais en prison

  • François Filou le 29.06.2020 14:31 Report dénoncer ce commentaire

    Rends l'argent!

  • Hegel le 29.06.2020 19:36 Report dénoncer ce commentaire

    Et Balkany ? condamné a de la prison ferme mais y a 2 semaines il dansait dans les rues. Bref, justice a 2 vitesses.

Les derniers commentaires

  • alex le 30.06.2020 08:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas juste ??? Mdr c est même pas assez. J ai hâte de voir la prison et le confort qu’il aura car en règle général c est bracelet à la maison ou prison de luxe pour ces gens là

  • Garst Roth le 30.06.2020 07:19 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne pense pas que la prison soit la solution dans ces cas de fraudes, ils ne représentent pas un danger pour la population. Il faut les toucher la ou ça fait mal, au portefeuille, récupérer l'argent coûte que coûte et infliger de lourdes amendes. Par mesures de sécurité, ajouter un bracelet électronique et bloquer le passeport.

  • stlux le 29.06.2020 21:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Partout pareil , un scandale et vive la democratie !!!

  • stlux le 29.06.2020 21:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas bien de faite travailler sa famille qui en fait ne fait rien et grâce aux impôts

  • le canard enchaîné le 29.06.2020 21:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    qui juge un juge personne bizzare donc ils font ceux quils veulent