Soupçons d'emplois fictifs

07 septembre 2018 12:28; Act: 07.09.2018 12:42 Print

François Fillon de nouveau entendu par les juges

L'ancien homme politique a de nouveau été interrogé ce vendredi, sur les soupçons d'emplois fictifs de son épouse et de ses enfants comme assistants parlementaires.

storybild

François Fillon.

Sur ce sujet
Une faute?

François Fillon était de nouveau entendu, vendredi matin, à Paris, par les juges d'instruction en charge de l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs de son épouse et de ses enfants comme assistants parlementaires, a appris l'AFP de source proche du dossier, confirmant une information du Parisien.

L'ancien candidat de la droite à la présidentielle de 2017 était entendu au pôle financier du tribunal de grande instance de Paris au lendemain d'une nouvelle audition de son épouse Pénélope Fillon, selon cette source.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Guiton Simpleu le 07.09.2018 14:15 Report dénoncer ce commentaire

    Moi, ce que j'aimerais bien qu'on me dise, c'est qui a fait le boulot. Si ce n'est pas sa femme qui était l'attaché parlementaire de ce monsieur. Ça fait des années q'on nous répéte qu'un député ne peut pas s'en sortir sans assistant, alors je vous le demande c'était qui?

  • Knopchen le 08.09.2018 20:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien d’accord, si personne n’a fait ce travail, c’est qu’il n’y a rien à faire. Une piste à creuser pour réduire les impôts.

  • Knopchen le 08.09.2018 20:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faux, Trump est toujours là.

Les derniers commentaires

  • Knopchen le 08.09.2018 20:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien d’accord, si personne n’a fait ce travail, c’est qu’il n’y a rien à faire. Une piste à creuser pour réduire les impôts.

  • Knopchen le 08.09.2018 20:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faux, Trump est toujours là.

  • JDCJDR le 08.09.2018 10:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ René sance : il n’était pas un homme célèbre mais un homme politique censé être intègre qui a basé toute sa carrière sur son catholicisme, “tu ne voleras point” vous connaissez ??

  • Fabrice le 07.09.2018 16:46 Report dénoncer ce commentaire

    J'allucine sur les commentaires, la femme Russe qui n'est pas remboursé de ses soins pour un problème administratif , les commentaires c'est "on va pas payer pour elle". Fillon qui était censé devenir président et qui a volé 300000€ à l'état c'est "qu'on le laisse tranquille"

  • rené sance le 07.09.2018 14:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour descendre un homme célèbre il y a deux solutions, l’accuser de viol ou d’emploi fictif et ça marche a coup sûr

    • Bobo énervant le 07.09.2018 21:30 Report dénoncer ce commentaire

      Mais il a avoué avoir donné l’argent à sa femme,même lui le dit, mais il n’arrive pas à prouver que c’etait en rétribution d’un travail réel et s’il n’y a pas travail, il y a détournement d’argent public.