En France

03 juillet 2019 18:41; Act: 04.07.2019 13:41 Print

Il partait pour chasser le cerf, il tue quatre ânes

Un chasseur, qui a tué quatre ânes en Savoie en 2017, prétendant les avoir pris pour des biches, a été condamné à 8 000 euros d'amende pour cruauté envers les animaux.

storybild

Le chasseur avait croisé un troupeau d'ânes, et en avait abattu quatre, à faible distance, en rechargeant sa carabine à chaque fois. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Un chasseur suisse s'était rendu en 2017 à Arith, en Savoie (France), pour y participer à une chasse au cerf. Il avait croisé un troupeau d'ânes, et en avait abattu quatre, à faible distance, en rechargeant sa carabine à chaque fois. Le tribunal de Chambéry l'avait condamné à une contravention de 750 euros d'amende l'an dernier, - et à indemniser la propriétaire des ânes - pour sanctionner le fait qu'il ait mal identifié sa cible avant de tirer.

L'avocat général, au contraire, avait estimé le 30 mai, devant la cour d'appel, que le chasseur n'avait pu faire une telle confusion à quatre reprises, et avait requis un an de prison avec sursis et 10 000 euros d'amende pour cruauté envers les animaux. Il a été suivi par la cour d'appel sur cette qualification. Le chasseur ne pourra plus chasser pendant cinq ans et il a été condamné à verser 950 euros en dommages et intérêts et frais de justice à toutes les associations parties civiles.

«C'est une décision fantastique» qui incitera à réfléchir «ceux qui ne veulent pas rentrer bredouilles de la chasse et "font des cartons" sur des animaux domestiques», a conclu l'avocat.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • sylvain le 03.07.2019 20:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et c'est quoi ces peines ?. permis de chasse retiré à vie et prison ferme ça ça fait réfléchir.

  • @Tireur sportif le 03.07.2019 20:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cet individu aurait du perdre le permis de port d'armes.

  • Tireur sportif le 03.07.2019 19:07 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas possible de confondre, et certainement pas avec le matériel d'aujourd'hui ! C'est triste de tuer juste pour s'amuser. Des cercles de tir existent !

Les derniers commentaires

  • Trop courant le 04.07.2019 10:12 Report dénoncer ce commentaire

    alcool et chasse n'ont jamais fait bon ménage!

  • pffffffffff le 04.07.2019 10:11 Report dénoncer ce commentaire

    superbe vision pour confondre 4 anes, et on lui permet d avoir une arme avec cette vue!?

  • robaissepierre le 04.07.2019 09:03 Report dénoncer ce commentaire

    c est tous interdiction pure et simple de chasser privation de ses droits civiques prison ferme 1000 euro par ane

  • nico le 04.07.2019 06:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pffff y a déjà plus beaucoup c animaux sauvages et la ... lamentable

  • patricia le 04.07.2019 06:40 Report dénoncer ce commentaire

    Tirer les chauffards des villages serait plus intelligent