Massacre à «Charlie Hebdo»

14 janvier 2015 15:25; Act: 14.01.2015 17:09 Print

Jeannette Bougrab confie «vouloir mourir»

Au centre d'une étrange polémique, la compagne de Charb s'est confiée sur la chaîne «NBC». Elle évoque une histoire d'amour «à la Roméo et Juliette».

storybild

Jeannette Bougrab, qui apparaît ici sur cette photo avec sa fille May et Charb, s'est confiée à un journaliste de «NBC». «Je veux mourir», a-t-elle déclaré. (Photo Twitter)

Sur ce sujet

Jeannette Bougrab, qui se présente comme la compagne de Charb, a accordé une interview à la chaîne américaine NBC. L'ancienne secrétaire d'État fait part de sa détresse: «Je veux mourir. C'est très difficile à expliquer. Je préfère mourir et laisser Charb en vie», confie-t-elle au journaliste assis en face d'elle. Jeannette Bougrab ajoute qu'elle ne comprend pas pourquoi elle est encore vivante, alors qu'elle a pris des risques en se rendant au Yémen et au Pakistan, sans voile, pour rencontrer des dirigeants talibans. «Et lui s'est fait tuer au centre de Paris», explique-t-elle.

Au centre d'une étrange polémique quant à la nature réelle de sa relation avec Charb, la quadragénaire avait appelé ses proches à l'aide via son compte Facebook. «J'ai besoin de vous», avait-elle d'abord écrit, avant d'ajouter: «Je vous autorise à tout diffuser pour mon honneur». L'ancienne secrétaire d'État avait ensuite accordé une interview à Paris Match: «Nous n’avions pas fait de commu­niqué pour annon­cer notre rela­tion. Mais nous ne nous cachions pas. Stéphane avait prévenu ses parents», avait-elle affirmé. Dans la foulée, Jeannette Bougrab avait annoncé sur Facebook qu'elle renonçait à assister à l'enterrement de son Charb. «Je vais partir quelques jours à l'étranger pour tenter d'oublier ce terrible cauchemar. Rien ne me sera épargné. Mais je suis toujours debout», avait-elle conclu.

Selon Metronews, le journaliste de NBC qui s'est entretenu avec Jeannette Bougrab a précisé qu'elle lui avait montré des vidéos où l'on entend sa fille, May, appeler Charb «Papa». La Française lui a également confié que Charb et elle avaient vécu «une histoire mouvementée à la Roméo et Juliette», que leurs familles respectives avaient du mal à accepter.

Un extrait de l'interview

(L'essentiel/joc)