Alexia

12 décembre 2019 12:22; Act: 13.12.2019 11:30 Print

Jonathann a-​​t-​​il empoisonné Alexia avant de la tuer?

Les proches d'Alexia demandent un complément d'enquête pour suivre la piste d'un empoisonnement. Les proches estiment que son mari l'a droguée pour l'affaiblir.

storybild

Le mari accusé était apparu effondré après la mort de son épouse, avant d'avouer le crime quelques mois plus tard.

Sur ce sujet
Une faute?

L'enquête sur le meurtre d'Alexia, dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017, en Haute-Saône, est bouclée. Son mari, Jonathann Daval, doit être jugé courant 2020, après une cinquantaine d'expertise et deux ans d'investigations. Pourtant, les parties civiles réclament de nouveaux actes d'enquête. Ils ont formellement adressé une demande au juge d'instruction de Besançon en ce sens, rapporte L'Est républicain.

Les proches de la victime pensent en effet que Jonathann a pu progressivement empoisonner Alexia dans les mois précédant sa mort. Selon eux, il a organisé une «soumission chimique» d'Alexia pour l'affaiblir et faciliter son meurtre, très violent. Leurs soupçons sont étayés par des analyses post-mortem suspectes. Trois médicaments ont été retrouvés dans le corps d'Alexia. Or, pour sa famille, il était impossible qu'elle prenne les substances en question alors qu'elle voulait tomber enceinte plus que tout.

Si ces faits étaient avérés, ils accréditeraient la préméditation du meurtre, ce qui pourrait alourdir sa condamnation. L'avocat de Jonathann Daval est vent debout contre cette demande. «La question de l'empoisonnement avait déjà été totalement examinée par les différents actes effectués par les juges d'instruction. En conséquence, cette démarche me paraît être une opération de communication dont le seul but, alors que le procès arrive, est d'intoxiquer l'opinion publique sur une préméditation qui n'a jamais été reprochée à Jonathann Daval», tonne Me Randal Schwerdorffer.

(jw/L'essentiel)