07 janvier 2015 17:19; Act: 07.01.2015 17:48 Print

L'équipe de Charlie Hebdo décimée par l'attentat

Plusieurs membres de la rédaction du journal, dont quatre célèbres caricaturistes et un économiste chroniqueur, ont été assassinés ce mercredi.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Au total douze personnes, dont deux policiers, ont été tuées par deux tueurs lourdement armés qui ont fait irruption en fin de matinée dans les locaux de l'hebdomadaire satirique. Les dessinateurs Charb, Cabu, Wolinski et Tignous figurent parmi les morts, ainsi que l'économiste Bernard Maris, également chroniqueur sur la radio France Inter. Les assaillants ont ouvert le feu et achevé «froidement les personnes rassemblées pour la conférence de rédaction, ainsi que le policier chargé de la protection du dessinateur Charb, qui n'a pas eu le temps de riposter», a expliqué une source policière. Une seule personne, qui a réussi à se cacher sous une table, a pu en réchapper. Selon une source citée par Libération, les tireurs se seraient fait conduire vers des personnes bien précises par une personne de l'accueil.

Cabu, 76 ans, et Wolinski, 80 ans, étaient les caricaturistes les plus connus, les "pères" de toute une génération de satiristes. Le premier, de son vrai nom Jean Cabut, auteur de plus de 35 000 dessins en 60 ans de carrière, avait fait ses débuts dans les années 60 à Hara Kiri, l'ancêtre de Charlie, avec la fine fleur des caricaturistes de l'époque. Dans sa ligne de mire, les politiques, l'armée, toutes les religions... Georges Wolinski pour sa part était un auteur de bandes dessinées et un dessinateur de presse mythique pour toute une génération: il était le père du célèbre "Roi des cons", pilier de Charlie Hebdo.

Stéphane Charbonnier, alias Charb, dessinateur de 47 ans, était aussi directeur de la publication de Charlie Hebdo. Il était sous protection policière après avoir reçu des menaces de mort à la suite de la publication de caricatures de Mahomet. Et Tignous, de son vrai nom Bernard Verlhac, caricaturiste et dessinateur de presse français, était l'auteur de plusieurs ouvrages humoristiques. Bernard Maris, économiste de 68 ans, était notamment connu pour ses débats et émissions sur France Inter. Il collaborait à Charlie Hebdo sous le pseudonyme d'"Oncle Bernard".

(L'essentiel/AFP)