En France

21 mai 2019 14:09; Act: 21.05.2019 15:14 Print

«L'euro n'a jamais été aussi menacé»

Les guerres commerciales et la montée des populistes mettent la monnaie unique en péril, selon le ministre de l'Economie français Bruno Le Maire.

storybild

(photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire a estimé ce mardi que l'euro «n'a jamais été aussi menacé» à cause du risque de crise économique lié aux guerres commerciales et de dirigeants européens qui souhaitent la fin de la monnaie unique.

«Il y a ceux qui considèrent comme moi que l'euro est désormais menacé. Il n'a jamais été aussi menacé», a déclaré M. Le Maire lors d'une rencontre avec des journalistes de la presse diplomatique, mentionnant aussi «le risque de surévaluation des actifs et de retour d'une crise financière».

20 ans d'existence

Le vice-président du Conseil italien et chef de la Ligue Matteo «Salvini est soutenu par Mme Le Pen, par d'autres conservateurs radicaux en Europe et donc eux font un choix qui a le mérite de la clarté, qui est celui de la disparition de l'euro et le retour à des monnaies nationales», a précisé le ministre français à quelques jours d'élections qui pourraient se traduire par une poussée des nationalistes d'extrême-droite au Parlement européen, selon les sondages.

La monnaie unique est aussi en péril à cause d'un «risque de crise économique que l'on voit poindre avec les guerres commerciales entre la Chine et les États-Unis», selon M. Le Maire. Le conflit commercial sino-américain est entré dans une nouvelle phase la semaine dernière avec l'interdiction de livraisons technologiques au deuxième fabricant mondial de téléphones portables, le chinois Huawei.

Enfin, la pérennité de l'euro, qui fête cette année ses 20 ans d'existence, est aussi mise en danger «le risque de surévaluation des actifs et de retour d'une crise financière», alors que la zone euro souffre d'une croissance faible comparée aux États-Unis après être sortie de la crise financière mondiale qui l'a ébranlée à partir de 2008.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Opinion le 21.05.2019 14:43 Report dénoncer ce commentaire

    Sur trois ans l'EUR a varié de 0,6% (lesEchos) de quelle crise parle ce monsieur. L'UE a une économie stable peut être stagnante mais en aucun cas il y a un risque sur les fondamentaux. Ce qu'on oublie de dire est que la Chine donne les marchés plutôt destinés aux US à l'Europe en ce moment (Handelsblatt). Cette guerre a un gagnant à savoir l'Europe, les marchandises chinoises deviennent moins chères et la Chine à besoin d'un allié il va donc falloir qu'elle s'entende avec l'UE et fasse des concessions.

  • Rigoberta le 21.05.2019 16:26 Report dénoncer ce commentaire

    l'euro, avec ses taux d’intérêt faibles est une monnaie trop forte pour les pays du Sud de l’Europe et les a détruit. Par contre, ils ne peuvent plus sortir car leur dette est en Euros, ils sont donc pris au piège jusqu'au jour ou ils devront renoncer à payer leur créanciers. Alors bonne chance avec vos plans de pension et votre épargne, moi je mise sur le Bitcoin et l'or. On se verra de l'autre côté.

  • robertnorbert le 21.05.2019 17:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben je dis vive l’Europe et l’Euro.. c’est la meilleure de choses que d’avoir une monnaie pour aller dans plein de pays... sinon... ben j’irai moins acheter ailleurs car pesos, DM, flux, fr belges, zloty patati et patata dans les poches non merci

Les derniers commentaires

  • sycloux le 22.05.2019 16:43 Report dénoncer ce commentaire

    Retour au franc dans tous les pays: 'Europe est là tout le monde aura beaucoup de sous cela vous conviendra parfaitement.

  • Prolux le 22.05.2019 06:50 Report dénoncer ce commentaire

    Heureux les allemands!

  • tintin le 22.05.2019 05:38 Report dénoncer ce commentaire

    Oui les prix ont augmenté depuis la création de l'euros. Mais ce n'est pas l'euro qui est responsable. Ce sont les banques. Lorsque les états ont acceptés de se financer auprès des banques privés, au lieu de se financer elle-même, c'est tout le systeme financier qui profite du systeme au détriment du peuple. Sans parler d'une gestion catastrophique de l'argent public en général. L'europe nous a protégé des guerres ne l'oublions pas. Mais l'europe n'aurait pas du grandir aussi vite ...

  • bonsens le 22.05.2019 03:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il serait bon de tenir le coup ensemble

  • Schtr0umpf Gr0gn0n le 22.05.2019 01:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...j'aimais bien les francs luxembourgeois.

    • Richissime le 23.05.2019 10:56 Report dénoncer ce commentaire

      Tu avais sans doute l'impression d'être riche à parler en millions !