Nucléaire en France

30 septembre 2019 10:00; Act: 30.09.2019 10:39 Print

La centrale de Fessenheim fermée en juin 2020

EDF recevra au moins 400 millions d'euros de l’État pour la fermeture anticipée de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) l'an prochain.

Voir cette publication sur Instagram

#fessenheim

Une publication partagée par Dr. Gyro (@dr_gyro) le

Sur ce sujet
Une faute?

EDF a indiqué dans un communiqué avoir «adressé au ministre chargé de la Transition écologique et solidaire et à l'Autorité de sûreté nucléaire la demande d'abrogation d'exploiter ainsi que la déclaration de mise à l'arrêt définitif des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim». Cette demande prévoit un arrêt du réacteur n°1 le 22 février et du réacteur n° 2 le 30 juin 2020. Ces dates correspondent au calendrier annoncé la semaine dernière par la secrétaire d’État à la Transition écologique, Emmanuelle Wargon.

EDF ajoute avoir signé avec l’État le «protocole d'indemnisation» pour dédommager l'entreprise de cette fermeture anticipée. Il se traduira par un versement proche de 400 millions d'euros sur les quatre ans suivant l'arrêt de la centrale pour les dépenses liées à sa fermeture. L’État versera ensuite des sommes "correspondant à l'éventuel manque à gagner", c'est-à-dire les bénéfices qu'auraient apporté les volumes de production jusqu'en 2041. Cette date correspond à ce qui aurait été la sixième visite décennale de l'installation.

En 2016, le gouvernement de l'époque avait proposé de 80 à 100 millions d'euros en contrepartie de la fermeture anticipée de la centrale nucléaire. L'année suivante, un protocole avait nettement revu en hausse ces sommes, avec un dédommagement fixe d'environ 490 millions, plus une part additionnelle reflétant le manque à gagner. Mise en service en 1977, Fessenheim est la doyenne des centrales encore en activité en France. Sa fermeture, une promesse de l'ex-président François Hollande, devait intervenir initialement fin 2016, mais a été reportée à plusieurs reprises. La France veut réduire à 50% (contre 71,7% l'an dernier) la part du nucléaire dans sa production électrique. Cet objectif a été repoussé de 2025 à 2035 dans la loi énergie climat qui vient d'être adoptée par le Parlement.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nico57 le 30.09.2019 14:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On ferme pas une centrale comme sa il fait du courant en remplacement

  • Dodo le 30.09.2019 14:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Est qu'elle sera, pour remplacer la production énergétique de la centrale nucléaire, et qu'elle sera l'impacte sur les entreprises qui travaillait avec la centrale sur les emplois et les commerces des allentoures. Et qu'elle sera les prix du kWh dans l'avenir, vue que les productions électrique par éoliennes seront gérés par du privé.Comme on voit dans la plus part des pays européens.

  • tsss le 30.09.2019 15:35 Report dénoncer ce commentaire

    Préparez-vous à voir encore le prix de l'électricité exploser...

Les derniers commentaires

  • Scandale politique le 01.10.2019 11:06 Report dénoncer ce commentaire

    Fermeture anticipée, c'est une blague? Mise en service en 1977 avec amortissement sur 20 ans. Elle aura tourné 42 ans. L’état doit verser 400 Millions à EDF, qui n'assumera même pas seul le coût du démantèlement, alors que les profits eux, étaient engrangés par EDF.

  • Corruption le 01.10.2019 08:54 Report dénoncer ce commentaire

    La fermeture anticipée des centrales nucléaire avait provoqué la hausse des prix il y a 10 ans. Ou est l'argent? On paye le double?

  • geographe le 01.10.2019 08:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les éoliennes en question sont lourdement subventionnées, sans ça elles n’existeraient pas. Cherchez des articles de presse récents (septembre) sur l’éolien en Allemagne et vous comprendrez ce qui se passe.

    • patate le 01.10.2019 08:24 Report dénoncer ce commentaire

      contrairement aux centrales nucléaires. L'Etat français débourse près de 500€ millions pour fermer la centrale + le "manque à gagner".

    • ClearView le 01.10.2019 12:30 Report dénoncer ce commentaire

      Les nouveaux parcs éoliens en Mer du Nord ne prévoient aucun subside: ils sont rentables sans. Par contre, pour le nucléaire, l'état n'a jamais hésité à subsidier, et le fera encore longtemps quand il faudra payer pour les frais de démantèlement des vieilles centrales.

  • geographe le 01.10.2019 08:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cette centrale est parfaitement sûre, elle est contrôlée par l’ASN. Arrêtez de croire la propagande.

  • Soleil le 30.09.2019 20:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enfin une bonne nouvelle

    • gege57 le 01.10.2019 11:52 Report dénoncer ce commentaire

      @soleil vraiment une bonne nouvelle enfin soleil mais pour garantir ta recharge de portable on va devoir soit remettre les usines a charbon tourner ou importer de l électricité qui sera venu d une usine qui pollue mais certes pas chez nous du grand n importe quoi