Crise économique

24 mai 2020 13:42; Act: 24.05.2020 13:48 Print

La dette française dépassera les 115% du PIB

À cause des mesures prises pour limiter les effets de la crise sanitaire et du confinement, l'endettement français sera supérieur à 115% du PIB, selon le ministre Darmanin.

storybild

Gérald Darmanin n'a pas encore donné d'estimation précise de l'endettement français après la crise. (photo: AFP/Ludovic Marin)

Sur ce sujet
Une faute?

La dette française va «sans doute» dépasser le seuil de 115% du produit intérieur brut en fin d'année, conséquence des mesures de soutien à l'économie face à la crise sanitaire, a déclaré dimanche Gérald Darmanin. «Ce sera plus que les 115% très certainement», a déclaré le ministre de l'Action et des Comptes publics dans l'émission Le Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI. Le ministre s'est toutefois refusé à donner une estimation plus précise: «ce sont des choses trop importantes pour pouvoir faire des commentaires avec le doigt mouillé», a-t-il dit, alors que les 115% sont prévus par le dernier budget rectificatif en date.

«La dette, c'est à la fois les dépenses que l'on fait, et on en fait beaucoup, et les recettes qu'on n'a pas. Dans cette crise, il y a une sorte d'effet ciseau, vous dépensez plus et vous avez moins de recettes fiscales parce qu'il y a moins d'activité», a-t-il encore expliqué. «Ce qui est certain, c'est que nous avons choisi l'endettement, qui est préoccupant, contre la faillite qui aurait été désastreuse», a ajouté M. Darmanin.

Interrogé sur les solutions envisagées par le gouvernement pour rembourser cette dette, le ministre a exclu toute hausse d’impôts: «ce n'est pas le choix du gouvernement car on découragerait les entreprises, les salariés à consommer, à investir». Autre possibilité, réduire drastiquement les dépenses, mais «on voit bien que, s'il faut faire attention à l'argent public, réduire drastiquement les dépenses au moment où il faut faire un plan hôpital et revaloriser les infirmier, les infirmières, au moment où il faut soutenir l'économie, ce ne serait pas raisonnable», a-t-il poursuivi. «Soit on choisit la troisième voie, qu'a choisie le président de la République depuis trois ans, il fait confiance aux acteurs économique et la croissance crée la richesse qui permet de rembourser cette dette».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • georgette le 24.05.2020 15:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand on dépense plus que ce que l’on rentre on est en faillite. Bonne chance.

  • Ouille ouille ouille le 24.05.2020 18:44 Report dénoncer ce commentaire

    Nos politiques parlent de milliards comme moi je parle de centimes. On fait en sorte de nous rassurer, et en même temps, mine de rien, on nous prépare à la suite.... on va le sentir passer

  • benvoyons le 24.05.2020 17:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    enfin c est tout les pays qui sortent les milliards de bénef alors que depuis des années ils nous font croire à nos déficits permanents car comment créer des taxes pour nous ponctionner en permanence pour que tout les ministres dépensent sans compter ...

Les derniers commentaires

  • Mcron le 25.05.2020 16:51 Report dénoncer ce commentaire

    ca sent le succès fulgurant encore. Ils tarderont pas de trouver une faute à qqn pour se dédouaner.

  • Gaston le 25.05.2020 09:12 Report dénoncer ce commentaire

    Mais les Français sont les plus forts quand-même. :-)

    • lulu le 25.05.2020 10:03 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, mais c'est un banquier qui les gère !!! Courage !!! fuyez !!!!

  • le doc le 25.05.2020 07:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Entièrement d'accord la plupart des gouvernements européens ont fait ce qu'il fallait pour amortir le choc pour nous préserver de la pandémie et du chômage de masse. je ne voudrais pas être à leurs places de prendre de telles décisions.

  • bonsens le 25.05.2020 03:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’effet ciseau ça s’appelle la faillite pour les simples citoyens, Monsieur!!

  • nafta le 25.05.2020 02:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la France a un double problème : une dette qui explose et des prélèvements déjà au plus haut des pays de L’OCDE... avec une administration ultra centralisée et rétrograde... va t elle finir comme la Russie???

    • Problèmatique le 25.05.2020 09:14 Report dénoncer ce commentaire

      En plus, les Français ne sont pas les plus appliqués au travail, ce ne sont pas eux qui savent prendre des décisions, des responsabilités. Trop procédural, il faut toujours trouver qqn qui est responsable, suivant le système "cover your ass".