Coronavirus

16 mars 2020 19:50; Act: 17.03.2020 11:37 Print

La France confinée, les frontières de l'UE fermées

Emmanuel Macron a annoncé le confinement de la France, à partir de mardi midi, et pour au moins 15 jours. Les frontières à l'entrée de l'Union européennes vont fermer.

storybild

La France va vivre une période inédite dans son histoire. (photo: AFP/Damien Meyer)

Sur ce sujet
Une faute?

Emmanuel Macron a annoncé lundi des «déplacements fortement réduits pour 15 jours au moins» dans tout le pays, en n'autorisant que ceux qui seront «absolument nécessaires», sous peine de sanction, afin d'endiguer l'épidémie de coronavirus en France.

Afin de «limiter au maximum les contacts», il ne sera ainsi plus possible de «retrouver ses amis ou aller au parc», et «seuls doivent demeurer les transports absolument nécessaires», «pour se soigner», faire ses courses, faire de l'exercice ou encore «aller au travail quand le travail à distance n'est pas possible», a détaillé le chef de l’État.

«Toute infraction à ces règles sera sanctionnée», a-t-il ajouté, en soulignant que «nul ne peut savoir combien de temps ça va durer».

Le gouvernement précisera les détails de ces mesures dès ce soir, a ajouté Emmanuel Macron, sans utiliser le terme de confinement de la population, contrairement à l'Italie ou à l'Espagne.

Il a aussi appelé les Français contraints de rester chez eux à être solidaires entre voisins, à appeler leurs proches et à «inventer de nouvelles solidarités» et de retrouver «le sens de l'essentiel», par exemple pour lire des livres.

«Nous sommes en guerre»

«Nous sommes en guerre» a plusieurs fois répété le président français. Le deuxième tour des élections municipales est reporté, toutes les réformes sont suspendues, y compris la réforme des retraites. Un hôpital de campagne du service de santé des armées «va être déployé dans les jours à venir en Alsace», a-t-il poursuivi.

Le président a également promis lundi soir qu'«aucune entreprise ne sera livrée au risque de faillite». «Celles qui font face à des difficultés n'auront rien à débourser, ni les impôts, ni les cotisations sociales», a-t-il souligné dans son allocution, en évoquant aussi la «suspension des factures d'eau, de gaz ou d'électricité ainsi que les loyers».

«Les frontières à l'entrée de l'Union européenne et de l'espace Schengen seront fermées»

Enfin, Emmanuel Macron a annoncé que les «frontières à l'entrée de l'Union européenne et de l'espace Schengen seront fermées» dès mardi midi, pour 30 jours, exception faite pour «les Français actuellement à l'étranger» qui pourront rentrer en France.

«Concrètement, tous les voyages entre les pays non européens et les pays de l'UE seront suspendus pendant 30 jours», a déclaré le président de la République, expliquant que «nous devons dans la durée nous protéger». «Les Français qui sont actuellement à l'étranger et qui souhaitent rentrer pourront bien entendu rejoindre leur pays», a-t-il précisé, leur demandant de se «rapprocher des ambassades et consulats».

(L'essentiel/afp)