Euro 2016

08 juin 2016 09:37; Act: 08.06.2016 10:26 Print

La France lance une appli «alerte attentat»

Le gouvernement français lance mercredi une application smartphone pour avertir la population en moins de 15 minutes.

storybild

Un exercice antiterrorisme de la police française, avant l'Euro. (Image prétexte - 7 juin 2016)

Sur ce sujet
Une faute?

Cette application SAIP (système d’alerte et d’information des populations) sera disponible gratuitement en français et en anglais, a annoncé le ministère de l'Intérieur. Elle complète l'habituel dispositif d'alertes comme les sirènes ou les consignes des forces de l'ordre. Elle permet à chacun d'être alerté, sur son smartphone, «en cas de suspicion d'attentat ou d'événement exceptionnel» - attaque nucléaire, rupture d'un barrage - pouvant en résulter. L'utilisateur accepte d'être géolocalisé pour recevoir l'alerte en temps et en heure dans le lieu où se produit l'événement et selon le lieu où il se trouve.

On peut également télécharger jusqu'à huit zones géographiques si l'on s'inquiète pour des proches par exemple, a précisé le ministère de l'Intérieur, qui a piloté et présenté le projet. Outre l'alerte, l'application délivre des conseils de comportement à adopter, de consignes à respecter en fonction de la nature de l'alerte.

Éviter de saturer police-secours

Cette «appli» avait été décidée «après un retour d'expérience» des attentats de novembre 2015 et annoncée par le Premier ministre Manuel Valls. Il avait fixé l'Euro de football comme date butoir. Le gouvernement français entend que chaque usager soit son «ambassadeur» pour relayer le message sur les réseaux sociaux notamment: «Ce concours citoyen démultiplie la seule capacité de diffusion de la puissance publique».

Le délai sera de moins de quinze minutes entre le déclenchement de l'alerte par le représentant local de l'État et son application sur smartphone, selon les prévisions du ministère de l'Intérieur. «Cela peut éviter de saturer le "17"» (police-secours), a fait valoir un membre du cabinet du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. «L'alerte permet de tenir vite au courant la population et de lui préciser ce que l'on sait». L'application «garantit le respect de la vie privée des utilisateurs», assurent aussi les autorités.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Metalhead le 08.06.2016 10:45 Report dénoncer ce commentaire

    Tres bonne initiative

  • JJ la frite le 08.06.2016 11:04 Report dénoncer ce commentaire

    Voila une excellente idée mais pourrions nous l'utiliser à Luxembourg car nous ne sommes pas à l'abri non plus...

  • Anonymous le 08.06.2016 10:46 Report dénoncer ce commentaire

    ils font quelque chose d'intelligent!! :)

Les derniers commentaires

  • iphone4s le 08.06.2016 13:04 Report dénoncer ce commentaire

    genre si tu n'à pas le dernier iphone et bien tu n'est pas prévenu.

  • JJ la frite le 08.06.2016 11:04 Report dénoncer ce commentaire

    Voila une excellente idée mais pourrions nous l'utiliser à Luxembourg car nous ne sommes pas à l'abri non plus...

  • Anonymous le 08.06.2016 10:46 Report dénoncer ce commentaire

    ils font quelque chose d'intelligent!! :)

  • Metalhead le 08.06.2016 10:45 Report dénoncer ce commentaire

    Tres bonne initiative