Taxe carburants

15 novembre 2018 07:56; Act: 15.11.2018 07:58 Print

La France risque le blocage total samedi

Le gouvernement a annoncé des aides pour limiter la hausse des prix. Pas satisfaits, les «gilets jaunes» promettent une journée de samedi agitée.

storybild

Déterminé à bloquer les routes, le mouvement est peu organisé. (photo: Philippe Huguen)

Sur ce sujet
Une faute?

Les nouvelles aides proposées mercredi par Edouard Philippe, Premier ministre français, dans le but d'atténuer l'augmentation de la taxe sur les carburants ne suffiront pas à empêcher la manifestation de «gilets jaunes», samedi 17 novembre. Malgré diverses mesures destinées à soutenir les plus pauvres, elles n'ont pas calmé ce mouvement social d'un genre nouveau. Né du ras-le-bol de la hausse des prix en général, alimenté par l'augmentation de la taxe sur les carburants – d'où le symbole du gilet jaune fluo, obligatoire dans les voitures en France –, il pose plusieurs défis au gouvernement d'Emmanuel Macron.

Émotionnel et sans structure

Sur le fond, les commentateurs français soulignent son caractère très émotionnel. Or, «aucune argumentation rationnelle ne fait le poids face à une réaction émotionnelle», a rappelé le rédacteur en chef du «Figaro». Sur la forme, l'absence de structure organisatrice pose aussi un problème. «Si une négociation est toujours possible avec des représentants syndicaux, elle est moins gérable face à une masse de gens en colère», a relevé «Le Courrier picard».

De fait, personne ne sait exactement ce qui va se passer samedi. Des blocages de routes auront lieu un peu partout, mais tous n'ont pas été annoncés, faute de leaders et de consignes claires. «Le président, qui rêvait d'un monde sans corps intermédiaires, produit malgré lui un mouvement qui lui ressemble», a souligné avec une pointe d'ironie l'éditorialiste des «Echos».

(L'essentiel/aia/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • trop tard le 15.11.2018 09:28 Report dénoncer ce commentaire

    et ça sert à quoi à part embêter le pauvre type qui doit aller bosser? Les français ont choisi Macron, qu'ils assument maintenant

  • Sandra le 15.11.2018 12:23 Report dénoncer ce commentaire

    J'espère qu'ils auront au moins la courtoisie de laisser les personnes se déplacer pour leur rdv urgents..........

  • Francky le 15.11.2018 08:31 Report dénoncer ce commentaire

    Depuis les greves de Mai68, tout les gouvernements se sont attables a individualiser la société pour mieux regner. Cela n'a qu'une seul conséqence, la révolution par le bas.

Les derniers commentaires

  • Eltyrannos le 16.11.2018 17:24 Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce qu’ il est prévu de laisser passer les propriétaires de voiture électrique? Je roule en Tesla S je ne me sens pas concerné.

  • Heoui le 15.11.2018 19:20 Report dénoncer ce commentaire

    Blocage = bouchons = consommation de carburant = plus d'argent dans les caisses de l'état hi hi

    • Francis le 16.11.2018 15:36 Report dénoncer ce commentaire

      si vous êtes bloqués , arrêtez votre moteur, pour la planète et gardez le sourire

  • Rémy le 15.11.2018 18:19 Report dénoncer ce commentaire

    Il n'y aura rien du tout, encore moins si il pleut, puis à 17h ils iront tous se rentrer chez eux pour regarder Nagui et boire un pastis ou deux. Rien de plus rien de moins.

    • patrick le 15.11.2018 20:49 Report dénoncer ce commentaire

      Pas concerné peut-être ? Que les autres se débrouillent .

    • MAX57 le 15.11.2018 23:38 Report dénoncer ce commentaire

      Cela va bien faire rire Macron. ...

  • Laurent Braun le 15.11.2018 17:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au lieu de râler , pensons à la biodiversité ! Le 17 , ce sera sans moi !

    • MAX57 le 15.11.2018 23:37 Report dénoncer ce commentaire

      Et que proposez vous pour remplacer le carburant ? L'électrique ? Dans ce on a pas le choix du véhicule, vous trouvez ça bien vous ?

  • Gauthier le 15.11.2018 16:50 Report dénoncer ce commentaire

    50.000 morts à cause de la pollution d'air; 60% prend la voiture pour moins d'un kilomètres; excès de vitesse.... Au lieu de râler pour quelques centimes: conduisez de façon plus écologique. Je fais 900 km avec un plein au lieu de 700, rien qu'à rouler tranquillement. Il faut prendre son destin en main au lieu de déranger les autres.