Affaire Maëlys en France

15 mars 2018 10:28; Act: 15.03.2018 11:12 Print

«La gamine, je ne l'ai pas vue rentrer chez moi!»

La mère de Nordahl Lelandais a du mal à croire qu'une trace de l'ADN de la fillette ait été retrouvée à son domicile. Elle l'assure: elle n'a pas vu l'enfant la nuit du drame.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

Nordahl Lelandais a-t-il emmené la petite Maëlys chez lui, dans cette tragique nuit du 26 au 27 août 2017? Une trace ADN de la fillette a en tout cas été retrouvée sur le canapé de la famille, à Domessin (Savoie). Il pourrait cependant s'agir d'un transfert: un cheveu ou un tout petit morceau de peau aurait pu rester sur un habit du meurtrier présumé, expliquait le Dauphiné Libéré, mercredi.

Pour la mère du suspect, cette nouvelle avancée dans l'enquête est un choc. «Je ne peux absolument pas imaginer qu'on ait retrouvé une trace de Maëlys à mon domicile», a-t-elle affirmé au micro de RTL ce jeudi matin.

«C'est impossible!»

Christine Lelandais, qui s'exprime pour la première fois depuis la révélation de ce nouvel élément, est revenue sur la nuit du drame: «J'ai dû me coucher vers 2h15-2h30. Et je n'ai rien vu, rien entendu. Ma tête à couper! La gamine, je ne l'ai pas vue rentrer chez moi», a-t-elle déclaré avec force.

Christine Lelandais a d'ailleurs expliqué que cette nuit-là, elle s'est étonnée auprès de son fils de ne pas avoir entendu sa voiture. «Non, elle est devant», lui aurait-il répondu. Sa mère, elle, n'en démord pas: «S'il y avait eu quelque chose, il était obligé de passer devant ma chambre et j'aurais entendu marcher ou parler. Donc c'est impossible!», a-t-elle martelé.

Les enquêteurs attendent encore les résultats des expertises des habits de Maëlys, qui pourraient révéler des informations cruciales. L'analyse, cependant, se révèle compliquée: les vêtements de la fillette ont passé plusieurs mois dans la boue et la neige.

(L'essentiel/joc)