Vincent Lambert

20 mai 2019 22:51; Act: 20.05.2019 23:06 Print

La justice ordonne la reprise des traitements

Nouveau rebondissement dans l'affaire Vincent Lambert avec une décision de justice tombée lundi soir. La cour d'appel de Paris ordonne la reprise des soins.

storybild

Vincent Lambert est dans un état végétatif depuis 2008.

Sur ce sujet
Une faute?

La cour d'appel de Paris, saisie par les parents de Vincent Lambert, a ordonné lundi soir le rétablissement des traitements visant à le maintenir en vie, interrompus depuis lundi matin, jusqu'à ce qu'un comité de l'ONU se prononce sur le fond de son dossier.

La cour «ordonne à l’Etat français (...) de prendre toutes mesures aux fins de faire respecter les mesures provisoires demandées par le Comité international des droits des personnes handicapées le 3 mai 2019 tendant au maintien de l’alimentation et l’hydratation» de Vincent Lambert, selon la décision consultée par l'AFP.

«Un acharnement thérapeutique»

Ancien infirmier psychiatrique, Vincent Lambert se trouve depuis plus de dix ans en état végétatif à la suite d'un accident de la route survenu en septembre 2008, quand il avait 32 ans.

L'affaire, devenue le symbole du débat sur la fin de vie en France, déchire sa famille depuis six ans: d'un côté, les parents, un frère et une sœur s'opposent à l'arrêt des soins; de l'autre, son épouse Rachel, son neveu François et cinq frères et sœurs du patient dénoncent un «acharnement thérapeutique».

(L'essentiel/afp)