France

11 septembre 2018 07:26; Act: 11.09.2018 11:18 Print

La popularité de Macron a dégringolé cet été

Le président français a perdu 12 points de popularité au cours de l'été, période de multiples polémiques.

storybild

Emmanuel Macron paye le prix de l'affaire Benalla.

Sur ce sujet
Une faute?

La cote d'Emmanuel Macron s'est effondrée de 12 points au cours de l'été, selon un sondage Odoxa publié mardi. L'accumulation de polémiques et de démissions au sein du gouvernement mettent à mal la popularité du chef de l'État. Sept Français sur dix (71%) ont désormais une opinion négative du chef de l'État, qui bat son record d'impopularité dans ce baromètre. Seules 29% des personnes interrogées voient désormais en lui un bon président, contre 41% à la fin juin, selon cette enquête réalisée pour L'Express, France Inter et la presse régionale.

«Il paie évidemment le prix fort de l'affaire Benalla, des polémiques sur la piscine de Brégançon et de sa rentrée calamiteuse avec les défections de ses deux ministres les plus connus et populaires (Nicolas Hulot et Laura Flessel NDLR)», relève Odoxa, qui parle d'un «septembre noir». Les sympathisants du parti présidentiel, la République en marche, sont les seuls à le juger encore favorablement mais, là aussi, sa cote s'érode (-7 points). «À une écrasante majorité», toutes les autres catégories de population perçoivent Emmanuel Macron comme un mauvais président, selon l'institut.

Courbe toboggan

«Le toboggan que dessine sa cote de popularité entre avril et septembre 2018 ressemble à s'y méprendre à celui de la courbe de son prédécesseur six ans auparavant», ajoute Odoxa, tout en précisant que, dans son baromètre, le chef de l'État n'est encore jamais tombé aussi bas que François Hollande.

Le Premier ministre, Édouard Philippe, perd quant à lui cinq points de popularité, à 35%. 64% (+ 5) des personnes interrogées ont une opinion négative de lui. Dans une enquête pour Paris Match et Sud Radio publiée mardi dernier, l'Ifop-Fiducial a enregistré une chute de dix points en un mois pour Emmanuel Macron. L'étude d'Odoxa a été menée par internet, les 5 et 6 septembre, auprès d'un échantillon de 1 004 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • patrick le 11.09.2018 08:54 Report dénoncer ce commentaire

    La dégringolade n'est pas terminé .

  • duvaro le 11.09.2018 11:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu'il continue sa politique migratoire irréfléchie et ça chutera encore bien plus bas.

  • David le 11.09.2018 11:40 Report dénoncer ce commentaire

    Bientôt un nouveau conflit ou attentat pour remonter...

Les derniers commentaires

  • Citoyen 57 le 12.09.2018 14:45 Report dénoncer ce commentaire

    La finance au pouvoir ,les citoyens sans avoirs...

  • @mil79.gmail.com le 11.09.2018 15:06 Report dénoncer ce commentaire

    @Le justucier ) Oh yeah. Sans oublié dans quel pays de l'union européen existe encore la démocratie c'est la muselière partout sauf dans deux pays ainsi d'un pays qui ne fait pas partie de l'UE.

  • Knopchen le 11.09.2018 13:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout à fait d’accord avec vous. C’est le bon sens mais il n’est pas toujours si commun.

  • realite le 11.09.2018 13:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et puis à quoi bon un référendum vu ce que Sarkozy avait fait ... bref continuez à aller voter c’est bien , bravo

  • realite le 11.09.2018 13:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Odin oui et jamais de référendum .,