Pour la répression des fraudes

22 février 2018 10:33; Act: 22.02.2018 11:53 Print

La super promo sur le Nutella sans doute illégale

La répression des fraudes (DGCCRF) accuse Intermarché d'avoir effectué de la revente à perte avec ses promotions à -70% sur quatre produits, dont du Nutella.

storybild

Les pots de Nutella soldés étaient partis en quelques minutes. (photo: AFP/Damien Meyer)

Sur ce sujet

«Nos agents ont conclu au fait qu'Intermarché n'a pas respecté les dispositions en vigueur concernant la revente à perte, ce qui relève d'une infraction pénale», a déclaré une porte-parole de la répression des fraudes, confirmant une information de RTL. Elle a précisé qu'un procès verbal allait être remis à la justice jeudi. «Il appartient maintenant à la justice de donner les suites nécessaires à ce manquement présumé», a ajouté la porte-parole, précisant que la revente à perte est passible d'une amende maximum de 375 000 euros pour une personne morale.

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) avait annoncé fin janvier l'ouverture d'une enquête suite à des promotions de -70% proposées par Intermarché sur de la pâte à tartiner Nutella, des couches Pampers, du café Carte Noire et de l'eau pétillante Perrier.

Dans plusieurs magasins, des scènes de bousculades et de bagarres avaient eu lieu, des vidéos de clients se ruant sur les pots de la célèbre pâte à tartiner à la noisette faisant le tour des réseaux sociaux.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ensenfout le 22.02.2018 11:16 Report dénoncer ce commentaire

    On s'en tape, il est l'heure de chlore ce débat stérile. Il y a pas eu mort d'homme et il y a plus grave dans la vie!

  • Trust le 22.02.2018 11:10 Report dénoncer ce commentaire

    370 000€, c'est probablement moins cher qu'une vraie campagne de pub nationale. Avec le foin que ça a fait, je pense que c'est tout bénef' pour eux...

  • NUTELLAHHH le 22.02.2018 12:51 Report dénoncer ce commentaire

    C'est le comportement des personnes qui est déplorable....je suis allée à mon intermaché le samedi de la promo j'ai pu en avoir un pot et il en restait personne ne s'est battu...mauvais procès

Les derniers commentaires

  • Kaviar le 22.02.2018 17:37 Report dénoncer ce commentaire

    Quand c'est trop cher ça va pas... quand c'est pas assez cher ça va pas non plus... Ça commence à bien faire non ?

  • revolution le 22.02.2018 15:35 Report dénoncer ce commentaire

    en fait, les magasins devraient pouvoir faire les promos qu'ils veulent à perte ou non, après, que les gens se tapent dessus, même si ça reflète un sentiment de de crise, ce n'est pas la faute au magasin mais sans doute à cette société ou le fossé de la pauvreté se creuse de + en +.

  • Gema Stone le 22.02.2018 13:28 Report dénoncer ce commentaire

    Le sujet de fond devrait être l'interdiction de la vente de ce produit.

  • julienrapset le 22.02.2018 13:24 Report dénoncer ce commentaire

    la grande distribution ne respecte rien ni personne et ni loi

  • nickname le 22.02.2018 13:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et qand c'est vendu beaucoup trop cher, y a combien d'amende? Aucune?