Monument en feu

15 avril 2019 21:57; Act: 16.04.2019 12:37 Print

Larguer de l'eau sur Notre-​​Dame est impossible

Les secouristes ont expliqué qu'il n'était pas envisageable d'utiliser des bombardiers d'eau pour contenir les flammes sur le monument parisien, ravagé par un incendie.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Larguer de l'eau sur Notre-Dame de Paris pour éteindre les flammes n'est pas une option, a indiqué lundi soir la Direction générale de la Sécurité civile. «Le largage d'eau par avion sur ce type d'édifice pourrait en effet entraîner l'effondrement de l'intégralité de la structure», a twitté la Sécurité civile, alors que les flammes ravagent depuis environ deux heures la cathédrale, dont la flèche s'est effondrée.

C'est un «feu difficile», ont indiqué les pompiers. Environ 400 d'entre eux sont mobilisés autour de l'édifice, selon le ministère de l'Intérieur sur Twitter. Sur place, les secours tentent donc d'éteindre le feu à coup de lances à eau puissantes, juchées sur des bras articulés à plusieurs dizaines de mètres de hauteur. Le feu, qui se propage extrêmement rapidement, a pris dans les combles de la cathédrale, ont indiqué les pompiers. Il semble être parti d'échafaudages installés sur le toit de l'édifice, construit entre le XIIe et le XIVe siècle, selon les pompiers.

«C'est si terrible d'assister à ce gigantesque incendie à Notre-Dame de Paris. Peut-être faudrait-il utiliser des bombardiers d'eau pour l'éteindre. Il faut agir vite», avait rapidement tweeté le président américain Donald Trump. L'incendie a déclenché une vague d'émotion internationale, et le président français Emmanuel Macron a annulé son allocution télévisée post-grand débat pour se rendre sur place.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Joséphine le 15.04.2019 23:05 Report dénoncer ce commentaire

    La pierre est surchauffée, larguer de l'eau provoquerait l'effondrement total de la structure sous l'effet de la différence de température. On est tous là à regarder sans rien pouvoir faire, quelle tristesse, merci aux pompiers qui font tout ce qu'ils peuvent.

  • Empire Byzantin le 15.04.2019 22:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une tragédie.....

  • mila le 16.04.2019 11:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a ici des personnes qui pensent savoir mieux que les pompiers quoi faire ????

Les derniers commentaires

  • Désastre le 16.04.2019 11:55 Report dénoncer ce commentaire

    La reconstruire à l'identique? Pour l'aspect extérieur peut-être, mais il est invraissemblable de reconstituer la charpente; il faudrait planter quelques dizaines d'hectares de chênes, les laisser grandir durant 200... 300 ans... :-( C'est une perte irrémédiable.

  • mila le 16.04.2019 11:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a ici des personnes qui pensent savoir mieux que les pompiers quoi faire ????

  • Francis le 16.04.2019 11:04 Report dénoncer ce commentaire

    Ce qui compte est que personne n'ait été blessé lors de l'incendie, après le reste c'est des dégâts matériels.

    • Requiem le 16.04.2019 12:06 Report dénoncer ce commentaire

      Non, il y a aussi des dégats immatériels. Notre-Dame c'est plus qu'une simple cathédrale pour beaucoup, y compris pour les non croyants dont je fais parti. Voir sa flèche tomber a été un véritable brise coeur. Et même si vous êtes incapable de le comprendre, oui, c'est un deuil et un traumatisme de la voir dans cet état pour beaucoup de monde je pense. Mais heureusement qu'il n'y a pas eu de morts, la tragédie n'en aurait été que plus terrible en effet.

  • Le justicier. le 16.04.2019 10:04 Report dénoncer ce commentaire

    Donald Trump a de nouveau raison, larguer 6.000 litres d'eau à une certaine altitude, c'est comme s'il pleuvait !

  • Guillaume le 16.04.2019 09:59 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi la reconstruire à l'identique? Quitte à la reconstruire, autant y mettre une touche de 21e siècle dedans ! Demandez à un grand architecte de s'y intéresser !