Cinéma

22 janvier 2021 08:07; Act: 22.01.2021 12:25 Print

Le cascadeur français Rémy Julienne est décédé

Le célèbre cascadeur Rémy Julienne est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi, des suites du Covid-19, à l'âge de 90 ans.

storybild

Rémy Julienne sera enterré à Cepoy, dans le caveau familial. (photo: AFP/Valery Hache)

Sur ce sujet
Une faute?

L'homme aux 1 400 productions, qui participa notamment à plusieurs James Bond, était en réanimation à l'hôpital de Montargis (Loiret) depuis le début du mois.

«Ce qui devait arriver est arrivé, il nous a quittés en fin de soirée (jeudi). C'était prévisible, il était sous respirateur artificiel», a raconté un proche à l'AFP. Le décès a été confirmé par le député du Loiret, Jean-Pierre Door, un ami de l'ancien cascadeur. Rémy Julienne, natif de Cepoy (Loiret), près de Montargis, a débuté dans le cinéma en 1964. Alors champion de France de moto-cross, il double Jean Marais sur le tournage de «Fantômas».

Plus de 50 ans de carrière

Sa carrière s'étalera sur une cinquantaine d'années et lui permettra de doubler notamment Yves Montand, Alain Delon, Roger Moore ou encore Sean Connery. Il apparaitra au générique de six James Bond, mais aussi des classiques du cinéma français: «Le Mur de l'Atlantique» (Marcel Camus), «Le Solitaire» (Jacques Deray), «Le Cerveau», «La Grande Vadrouille» (Gérard Oury), «L'Aventure c'est l'aventure» (Claude Lelouch).

Selon une source proche de la famille, Rémy Julienne sera enterré à Cepoy, dans le caveau familial.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • gonzi le 22.01.2021 08:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un artiste pure et simple de son art, reposé en paix. Mes pensées vont à la famille

  • Gérard Sanchez le 22.01.2021 11:28 Report dénoncer ce commentaire

    Cool encore un décès à 90 ans qu'on s'empresse de mettre sur le dos du Covid, en 2020 et 2021, plus personne ne meurt de vieillesse c'est bien connu.

  • JDCJDR le 22.01.2021 08:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore une victime de la Covid

Les derniers commentaires

  • roulebouboule le 22.01.2021 12:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une étoile de plus dans le ciel salut l'artiste

  • doudou57 le 22.01.2021 11:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    comme tu la dis le covid a bon dos valeris giscard d'estaing 96 mais covid la blague

  • Gérard Sanchez le 22.01.2021 11:28 Report dénoncer ce commentaire

    Cool encore un décès à 90 ans qu'on s'empresse de mettre sur le dos du Covid, en 2020 et 2021, plus personne ne meurt de vieillesse c'est bien connu.

  • Jingsa le 22.01.2021 09:31 Report dénoncer ce commentaire

    A 90 ans c’est le covid ... mais biensur RIP Remy

    • @Jingsa le 22.01.2021 11:16 Report dénoncer ce commentaire

      Et pourquoi pas, puisqu'il était intubé aux soins intensifs ?

  • BADROBOT1220 le 22.01.2021 09:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ou bien il s'agissait juste d'une question d'âge. Le COVID a bon dos. L'heure était venue pour lui tout simplement. Bientôt tous les décès annoncés seront dus au COVID. Il est temps que l'humain accepte l'idée qu'il est juste mortel et accepté les aléas notamment dus à la maladie ou aux virus. Cela permettrait que tout le monde vive normalement avec certes un minimum de précautions mais de vivre tout simplement, au lieu de cela nous sommes en train de ruiner l'economie de la zone UE pour les 10 prochaines années et la santé psychologique de dizaines de millions de personnes. Les conséquences à long terme seront beaucoup plus graves en terme de dommages collatéraux que celles de cette pandémie actuellement (suicide, chômage de masse, décrochage scolaire, délinquance...). Nos gouvernants ne comprennent toujours pas que gouverner demande du bon sens et non des réunions permanentes entre technocrates.

    • Obéissez! le 22.01.2021 18:59 Report dénoncer ce commentaire

      Mais les technocratres, depuis toujours, n'ont que faire du petit peuple,,,Nous sommes tellement ignorants que nous ne pouvons pas comprendre lorsque nous nous faisons rouler dans la farine.