En France

04 août 2020 13:22; Act: 04.08.2020 13:29 Print

Le corps d'un nourrisson retrouvé dans un canal

Une enquête est en cours après la découverte, lundi soir, du corps d'un nouveau-né dans un sac de sport qui flottait dans un canal de Grande-Synthe, dans le nord.

Sur ce sujet
Une faute?

Une enquête est en cours après la découverte lundi soir du corps d'un nouveau-né dans un sac de sport qui flottait dans un canal de Grande-Synthe (Nord), a-t-on appris mardi, auprès du parquet de Dunkerque, confirmant une information du Phare dunkerquois.

Le médecin légiste s'est déplacé sur les lieux lundi soir, mais à ce stade «il n'a pas été possible de déterminer si l'enfant était né à terme ou s'il était prématuré» ni «la date du décès», a affirmé le parquet à l'AFP. Une enquête a été ouverte pour «recherche des causes de la mort» et «des investigations pénales sont en cours» notamment pour tenter de rechercher «la filiation de ce nourrisson».

Une autopsie doit avoir lieu prochainement pour identifier «le stade de maturité de cet enfant» et «déterminer les causes du décès». Ce sont des enfants «qui ont procédé au rapatriement du sac sur la berge» alors qu'il «stagnait dans l'eau», a ajouté le parquet. À la découverte de son contenu, un enfant a prévenu sa mère qui elle-même «a fait appel aux services de police».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • MAMAMIA le 04.08.2020 13:31 Report dénoncer ce commentaire

    mon dieu, ça fait pleurer encore une fois. pourquoi ils ne donnent pas ce bébé à des institutions et point barre! quel drame! je l'aurai bien pris à la maison ce bébé, repose en paix BB

  • Dede le 04.08.2020 16:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Soit c est un déni de grossesse soit c est une pauvre gamine qui a pris peur. RIP au petit Ange ????

  • revolutionnaire le 04.08.2020 21:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    triste pauvre petit ????????????

Les derniers commentaires

  • revolutionnaire le 04.08.2020 21:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    triste pauvre petit ????????????

  • pas forcément le 04.08.2020 20:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ou encore bien une femme qui voulait pas du gosse parce que elle en a déjà 5 à la maison et plus de place dans le congélateur. ok humour très noire mais bordel y en a marre d'entendre qu'en 2020 en france y a encore des gosses qui meurent de cette façon . rip petit ange la vie ne t'as pas fait de cadeau la terre est l'enfer

  • Robert Chouinard le 04.08.2020 18:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    laissons faire l l'enquête r.i.p

  • Dede le 04.08.2020 16:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Soit c est un déni de grossesse soit c est une pauvre gamine qui a pris peur. RIP au petit Ange ????

    • @ Dede le 04.08.2020 20:51 Report dénoncer ce commentaire

      Dede, ne cherche pas d'excuse à cette criminelle peu importe son âge. La perpétuité c'est tout ce qu'elle mérite malheureusement cet enfant ne connaîtra jamais la joie de pouvoir jouer, rire, chanter et....

  • MAMAMIA le 04.08.2020 13:31 Report dénoncer ce commentaire

    mon dieu, ça fait pleurer encore une fois. pourquoi ils ne donnent pas ce bébé à des institutions et point barre! quel drame! je l'aurai bien pris à la maison ce bébé, repose en paix BB