Violences conjugales

28 juillet 2019 16:48; Act: 29.07.2019 10:22 Print

Le «gilet jaune» Jérôme Rodrigues en garde à vue

Jérôme Rodrigues, l'une des figures des «gilets jaunes», a été placé en garde à vue, dimanche, dans une affaire de violences conjugales envers sa compagne.

storybild

Le «gilet jaune» Jérôme Rodrigues en garde à vue dans une affaire de violences conjugales. (photo: AFP/Sebastien Salom-gomis)

Sur ce sujet
Une faute?

Jérôme Rodrigues, l'une des figures des «gilets jaunes», a été placé en garde à vue dimanche dans une affaire de violences conjugales envers sa compagne, a-t-on appris auprès du parquet de La Roche-sur-Yon (Vendée). «Il est en garde à vue depuis ce matin, les faits ont eu lieu dimanche matin», a déclaré le procureur de la République, à La-Roche-sur-Yon, Hervé Lollic, confirmant une information de TF1.

Le procureur a précisé que les faits se sont déroulés sur la commune de Thorigny, en Vendée, près de La-Roche-sur-Yon, et que les gendarmes sont intervenus. La garde à vue peut durer 24 heures et être prolongée de la même durée pour une éventuelle mise en examen. Lors de l'acte 11 du mouvement des «gilets jaunes» le 26 janvier, Jérôme Rodrigues avait été gravement blessé à un œil lors d'une manifestation à Paris.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Grand Maître le 28.07.2019 19:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On comprend mieux dans quelle situation il s'était déjà mis lors de l'incident. Voyant le personnage ce ne doit pas être un sentimental??.....

  • dolbi le 28.07.2019 23:30 Report dénoncer ce commentaire

    Jérôme Rodrigues c'est quelqu'un qui a pas mal de casseroles. On oublie de dire qu'il connait l'escroquerie, le vole.... et la violence conjugale.

  • Jm le 28.07.2019 20:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    rien d'étonnant...

Les derniers commentaires

  • Le pacifique éclairé le 17.09.2019 14:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La mafia politique à toujours le dessus. Ouvrez les yeux! Sans jeux de mots!

  • Citoyen 57 le 29.07.2019 19:04 Report dénoncer ce commentaire

    Les faits? quels faits? Toutes les déclarations du procureur de la république sont détaillées mais une certaine presse choisit les morceaux qu'elle désire jeter en pature au public. La presse indépendante et il y en a encore vous offre la réalité de l histoire avec ses détails. La garde a vue de ce monsieur a été levée assez vite ,il n a pas été inculpé ".Il n'y a pas eu de plainte."Il est necessaire d'étudier la procédure en détail afin d envisager d'éventuelles poursuites"a declaré le procureur.Mince alors !moi je parie qu'il n'y aura rien.

  • Mise à jour. le 29.07.2019 10:40 Report dénoncer ce commentaire

    Sa femme dément toute violence physique.

  • Redbull 57 le 29.07.2019 10:38 Report dénoncer ce commentaire

    Ayant une amie qui, malheureusement, a eu à subir des violences conjugales, il semblerait qu'il soit absolument nécessaire de porter plainte pour que "la Police puisse faire quelque chose"... Là, dans ce cas, sans dépôt de plainte, l'auteur présumé va directement en garde à vue... Concluez ce que vous voulez...

    • @ Redbull 57 le 29.07.2019 11:28 Report dénoncer ce commentaire

      oui, en effet, c'est un complot contre les gilets jaunes...mais bien sûr...les gilets jaunes qui se croient tellement important que tout le monde complote contre eux. Non seulement ils ont pris un sacré melon pour ne représenter que moins d'1 % de la population, mais en plus ils voient des complots partout. Juste navrant.

    • Redbull 57 le 29.07.2019 16:20 Report dénoncer ce commentaire

      Loin de moi l'idée de parler de "complot", je me contente de dire que les violences conjugales commises par des citoyens lambdas ne font malheureusement pas l'objet d'une garde à vue aussi rapide... Enfin... La justice française a plusieurs vitesses ces derniers temps de toute façon... ;-)

    • Citoyen 57 le 29.07.2019 19:06 Report dénoncer ce commentaire

      Un procureur un peu trop zélé....enfin si on peut le dire.

  • Citoyen 57 le 29.07.2019 10:06 Report dénoncer ce commentaire

    Attendez la fin de l'histoire et les vraies informations reviendront bien vite dans la figure de certains...