Accident de saut à l'élastique

27 août 2019 19:43; Act: 28.08.2019 17:14 Print

Le miraculé a décidé de porter plainte

S'il s'en est sorti quasiment indemne, le sauteur du viaduc de la Souleuvre a décidé de se retourner contre l'organisateur.

storybild

La plateforme d'où s'est élancée la victime est située à 61 mètres de haut (photo: Facebook/AJ Hackett Normandie)

Sur ce sujet
Une faute?

L'homme de 29 ans, blessé dimanche lors d'un saut à l'élastique qui a mal tourné, a décidé de porter plainte, relate France 3 Normandie.

Encore «sous le choc», ce gérant d'un bar brasserie mesure toutefois sa chance: «Je fais 63 kg. Ça aurait été quelqu'un de 90-100 kg, il se serait écrasé au fond de l'eau. Il y a quelque chose de pas normal là-dedans».

S'il ne souffre «que» d'une entorse à la cheville et de plusieurs contusions au niveau de la tête, le jeune homme dit vouloir porter plainte pour des questions juridiques: «Je suis un peu obligé pour me couvrir, s'il y a des séquelles par rapport à mon boulot. J'ai des responsabilités».

«J'entendais des gens hurler»

Pour rappel, l'individu s'était élancé du viaduc de la Souleuvre quand, pour une raison inconnue, son élastique a lâché. Par miracle, le malheureux a terminé sa chute de 61 mètres dans un plan d'eau et s'en est sorti.

«Je me suis pris le retour d'élastique dans la tête. C'est ça qui m'a à moitié assommé», a-t-il confié. «Je suis tombé au fond de l'eau et je ne me suis pas rendu compte tout de suite que l'élastique avait cédé. J'entendais les gens hurler. Je suis remonté à la surface, l'élastique attaché aux pieds».

(L'essentiel/szu)