Disparition de Maëlys

08 septembre 2017 13:59; Act: 08.09.2017 16:28 Print

Le suspect aurait menti sur le second enfant

Maëlys serait entrée dans la voiture avec un «blondinet» pour vérifier si des chiens y étaient. Selon les enquêteurs, cette version est une pure invention.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

Le principal suspect dans la disparition de Maëlys continue de clamer son innocence, mais son cas n'en finit pas de s'aggraver. Pour expliquer la présence d'une trace ADN de la fillette dans sa voiture, il avait fini par avouer que l'enfant était entrée dans son Audi A3. Il avait alors expliqué que Maëlys, ainsi qu'un autre enfant, étaient montés dans son véhicule pour voir si ses chiens s'y trouvaient.

Or, au cours des premières auditions menées par les enquêteurs, aucun enfant n'avait spontanément raconté cet épisode. La police a bien entendu cherché à vérifier le témoignage du suspect de 34 ans, mais a fini par arriver à un constat sans appel: «L'enfant blondinet» évoqué par le suspect n'existe pas, annonce Le Dauphiné libéré.

Les parents font appel à un médium

À part la petite fille, aucun bambin n'est entré dans l'Audi A3. «Le suspect a donc fait monter Maëlys seule dans sa voiture. Mais elle n'en est probablement jamais ressortie sur le parking de la salle des fêtes du mariage où était garée l'Audi», explique une source proche du dossier. Contacté par LCI, l'avocat de N.L. a refusé de s'exprimer sur cette information.

Pour le troisième jour consécutif, les recherches se focalisent sur un secteur escarpé entre les communes de Saint-Béron et Saint-Franc (Savoie). Les ravins et les gorges sont passés au crible. Désespérés, les parents de Maëlys ont fait appel à un médium portugais pour retrouver leur fille. Selon RMC, le père de l'enfant estime n'avoir «plus à rien perdre».

(L'essentiel/joc)