Justice en France

31 mai 2019 19:28; Act: 31.05.2019 20:47 Print

Le suspect de Lyon mis en examen et écroué

Le suspect de l'attentat au colis piégé qui a fait 14 blessés à Lyon, a été mis en examen vendredi pour «tentative d'assassinats terroristes» avant d'être placé en détention.

storybild

L suspect a été arrêté dans la région lyonnaise en début de semaine. (photo: AFP/Romain Lafabregue)

Sur ce sujet
Une faute?

Un profil apparemment solitaire, resté invisible des services de renseignements: une semaine après l'attentat au colis piégé de Lyon, qu'il a avoué avoir perpétré, le suspect radicalisé Mohamed Hichem Medjoub, a été mis en examen vendredi à Paris et écroué, mais le flou demeure sur les raisons de son passage à l'acte.

Traqué jusqu'à son arrestation à Lyon lundi, ce jeune Algérien de 24 ans, a donc été mis en examen pour «tentative d'assassinats terroristes», «association de malfaiteurs terroriste criminelle» et «fabrication d'explosif en relation avec une entreprise terroriste». Il a été placé en détention provisoire.

Lors des quatre jours de sa garde à vue, il a d'abord nié les faits avant de passer aux aveux, mercredi.

Pas de revendication pour l'instant

Devant les enquêteurs, il a raconté avoir "prêté allégeance en son for intérieur" au groupe Etat islamique (EI) et a «reconnu avoir déposé» vendredi devant une boulangerie du centre de Lyon, rue Victor-Hugo, "l'engin explosif, qu'il avait préalablement confectionné", a déclaré le procureur de la République de Paris Rémy Heitz dans un communiqué vendredi.

Selon une source judiciaire, le jeune homme a également «reconnu avoir actionné l'engin».

L'analyse de l'ordinateur qu'il utilisait jusqu'à fin 2018 a «mis en évidence des recherches sur internet révélant un intérêt pour les thèses jihadistes et l'activité de l'EI», a indiqué le procureur. L'attentat n'a fait l'objet à ce jour d'aucune revendication.

(L'essentiel/afp)