Déconfinement

02 juin 2020 21:07; Act: 02.06.2020 21:15 Print

Les Français redécouvrent leurs terrasses

Apprécier un café en terrasse ou en bord de plage: les Français renouent mardi avec leurs habitudes, même si la prudence reste de mise face à un virus qui a fait près de 30 000 morts.

storybild

Les cafés ont rouvert en partie en France. (photo: AFP/Martin Bureau)

Sur ce sujet
Une faute?

«La réouverture des cafés, hôtels et restaurants signe le retour des jours heureux !», a salué Emmanuel Macron sur Twitter.

Grâce à la poursuite du ralentissement de l'épidémie depuis le début du déconfinement le 11 mai, le gouvernement a décidé le passage en phase 2, synonyme d'un quasi retour à la normale. Laissés de côté lors de la première phase du déconfinement, les cafés, bars et restaurants sinistrés par plus de deux mois de fermeture se sont préparés activement depuis plusieurs jours à accueillir du public.

Pas plus de dix clients par table

Partout, on s'est pressé pour prendre un café en terrasse, face à la mer quand on le pouvait. «Quel bonheur, j'attends ce moment depuis un mois», confie Fabienne venue déguster un café dans une paillotte d'Ajaccio sur la plage d'Albert 1er. À Marseille, Michaël Lefevre, serveur aux «Mouettes» qui donne sur la Méditerranée, attend avec «impatience» les clients. "C'était long", souffle-t-il.

En zone orange (Ile-de-France, Guyane, Mayotte), les régions qui restent davantage sous pression face au coronavirus, seules les terrasses peuvent accueillir des clients. En zone verte, à l'intérieur, pas plus de dix clients par table et un mètre minimum entre chaque groupe.

Mais certains établissements ne rouvriront pas tout de suite: trop compliqué ou pas rentable.

La fin des 100 km

C'est aussi la fin de l'interdiction de se déplacer à plus de 100 km de chez soi, une mesure très attendue par des habitants de grandes villes avides de grand air ou des familles séparées par la distance pendant plus de deux mois.

Après la réouverture des parcs et jardins partout samedi, les plages, musées, monuments, zoos ou encore les théâtres vont pouvoir rouvrir progressivement, en respectant certaines règles de distanciation ou de port du masque. Pour les cinémas, il faudra attendre le 22 juin.

Les derniers collèges et lycées rouvrent

Dans l’Éducation nationale, les derniers collèges et les lycées en France commencent à rouvrir progressivement leurs portes mardi. En zone verte, tous les élèves sont concernés mais en zone orange, les collèges n'accueilleront prioritairement que ceux de 6e et de 5e.

«Notre objectif est que tout élève de collège, même en zone orange, ait de nouveau eu un contact physique avec son collège, pour des entretiens individuels, avant le départ en vacances», avait assuré le ministre Jean-Michel Blanquer en fin de semaine dernière.

Ce volontarisme affiché se heurte cependant au protocole sanitaire toujours draconien. A tous les niveaux de la scolarité, avoir davantage d'élèves tout en respectant ce protocole veut dire qu'ils seront là moins souvent.

Des «petits groupes» d'élèves

La réouverture des lycées, dont l'annonce était très attendue, sera «progressive» dans les zones vertes, avec une montée en charge «par niveau», a promis M. Blanquer. En Ile-de-France, les élèves seront accueillis «en petits groupes» ou pour des «entretiens individuels» qui permettront, selon les besoins, de faire le point sur leur scolarité ou sur leur situation dans Parcoursup.

L'épidémie a tué 28 883 personnes en France, selon le bilan publié lundi soir (+31 par rapport à la veille, sans le décompte des Ehpad). Le nombre de patients en réanimation (1.302) continue de diminuer. Mais le virus circule toujours.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Monde fou le 03.06.2020 07:24 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne vois pas l'intérêt d'aller boire un café à 4 € en terrasse en ville ou ailleurs alors que chez sois non seulement c'est beaucoup moins cher mais aussi plus tranquille.

  • M ,_ Th. le 02.06.2020 21:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hhm la grand nation plus de 30.000 mort il fallais voir hier soir a Paris ( a la tele) l' assaut a minuit sur les terrasses et nous le petit luxembourg avec que 110 mort ont a pas droit d' allez dans notre resitance en Meuse nos hopitaux ont toute meme pris 10 patient due grand est pour les soingniez et voila le remerciement merci a votre gouvernement

Les derniers commentaires

  • Monde fou le 03.06.2020 07:24 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne vois pas l'intérêt d'aller boire un café à 4 € en terrasse en ville ou ailleurs alors que chez sois non seulement c'est beaucoup moins cher mais aussi plus tranquille.

  • M ,_ Th. le 02.06.2020 21:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hhm la grand nation plus de 30.000 mort il fallais voir hier soir a Paris ( a la tele) l' assaut a minuit sur les terrasses et nous le petit luxembourg avec que 110 mort ont a pas droit d' allez dans notre resitance en Meuse nos hopitaux ont toute meme pris 10 patient due grand est pour les soingniez et voila le remerciement merci a votre gouvernement