Hommage en France

21 octobre 2020 20:13; Act: 22.10.2020 12:37 Print

«Les lâches» qui ont livré le prof «aux barbares»

Le président français, Emmanuel Macron, n'a pas mâché ses mots, mercredi soir, lors d'un hommage national à Samuel Paty, professeur de collège assassiné.

storybild

Un hommage national, dans la cour de l'université de La Sorbonne, à Paris, était rendu mercredi soir, au professeur d'histoire géographie assassiné pour avoir montré des caricatures du prophète. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le président français, Emmanuel Macron, a dénoncé «les lâches» qui ont livré Samuel Paty «aux barbares», lors d'un hommage national dans la cour de l'université de La Sorbonne, à Paris, au professeur d'histoire géographie assassiné pour avoir montré des caricatures du prophète. «Je ne parlerai pas du cortège des terroristes, de leurs complices et de tous les lâches qui ont commis et rendu possible cet attentat», a déclaré le chef de l’État devant la famille du défunt et une large partie de la classe politique. «Je ne parlerai pas de ceux qui ont livré son nom aux barbares. Ils ne le méritent pas», a-t-il ajouté.

"Nous continuerons professeur. Nous ne renoncerons pas aux caricatures, aux dessins, même si d'autres reculent."

Emmanuel Macron lors de l'hommage national à Samuel Paty.

Publiée par Franceinfo sur Mercredi 21 octobre 2020

«Nous continuerons le combat pour la liberté» dont Samuel Paty est «le visage», a poursuivi le président français, assurant que son pays ne renoncerait pas aux caricatures. «Nous continuerons, professeur. Nous défendrons la liberté que vous enseigniez si bien et nous porterons la laïcité, nous ne renoncerons pas aux caricatures, aux dessins, même si d'autres reculent», a déclaré le chef de l'État.

Samuel Paty a été victime d'une «conspiration funeste, de l'amalgame» et de la «haine de l'autre».

"One love One life"

Samuel Paty : 1973-2020

Publiée par Franceinfo sur Mercredi 21 octobre 2020

(L'essentiel/afp)