Covid-19

22 février 2021 17:11; Act: 22.02.2021 17:26 Print

Les patients hospitalisés sont plus jeunes à Nice

À Nice, les soignants observent «un rajeunissement des patients hospitalisés» pour cause de Covid-19, explique Michel Carles, chef du service infectiologie du CHU de Nice.

storybild

La situation est compliquée au CHU de Nice. (photo: AFP/Valery Hache)

Sur ce sujet
Une faute?

Quelle est la situation à Nice?

Michel Carles: La tendance qui se dégage, c’est la persistance d’une pression forte sur le système hospitalier avec beaucoup d'admissions aux urgences, en réanimation et une situation d’accueil sur l’ensemble des Alpes-Maritimes en forte tension, avec la nécessité d’ouvrir de nouvelles unités pour accueillir les patients. Il y a une accélération qui se fait depuis une dizaine de jours sur des patients qui sont plus jeunes. L’hypothèse formulée, c’est que ce soit en lien avec l’arrivée de ce nouveau variant parce que (...) sur les chiffres que l’on a, on voit bien que depuis une dizaine de jours, le variant anglais est en train de prendre la place de la souche européenne et c’est concomitant d’un rajeunissement des patients hospitalisés. On est en permanence à plus de 95% d'occupation (des lits).

Quelles mesures prônez-vous?

À la frontière, dans les aéroports, les gares, à tous ces endroits, il faut qu'il y ait des contrôles sanitaires et que les personnes qui sont porteuses du virus, puissent bénéficier d’un isolement qui va limiter sa propagation. Il faut répéter les mesures barrières qui incluent le gel hydroalcoolique, le port du masque et l'aération des pièces quand les personnes sont en concentration. L'endroit le moins à risque, c’est l’extérieur. Par contre, si à l’extérieur on ne respecte pas les mesures barrières de port du masque et de distanciation, on peut se mettre en situation d’attraper le virus. Il faut redire que la vaccination va en finir avec l’épidémie.

On a interpellé le ministre de la Santé sur la nécessité d’avoir les moyens de répondre (à cette crise), en particulier de pouvoir développer l'oxygénation des patients. C'est une prise en charge qu'on a mise en place depuis avril 2020 (à l'hôpital de Nice). L’objectif est de diffuser les moyens d'oxygénation intensive non invasive des patients, de la faire sortir des secteurs de réanimation pour faire baisser la pression sur les lits de réanimation tout en permettant à tous les patients qui ont besoin de cet oxygène à haut débit d’en bénéficier dans des soins intensifs mais aussi dans des secteurs d'hospitalisation conventionnels."

Malgré la vaccination, va-t-on devoir «vivre avec le virus» durant des années?

Que ce soit ce virus ou d’autres, dans une société où il y a une population qui augmente et une circulation des individus qui augmente, inévitablement (...) les enjeux des ces pathologies infectieuses à potentiel épidémique vont persister. Cette épidémie a des côtés terribles pour la société mais aussi des côtés positifs. Les progrès que cela a permis de faire dans la vaccinologie nous offrent une perspective de contrôle à moyen et long terme qui est extrêmement encourageante. Il ne faut pas voir les choses de manière négative mais au contraire positive, avec des progrès dans le domaine médical qui vont nous permettre de mieux réagir.

Tout cela pointe la nécessité que l’on repense le système de santé et qu’on lui donne les moyens de supporter ces enjeux dans des conditions qui soient meilleures.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • MikeD le 23.02.2021 07:29 Report dénoncer ce commentaire

    Etrange article : on parle de patients plus jeunes mais sans jamais citer un chiffre... Si plus jeune ça veux dire 78 ans au lieu de 83, ben les vrais jeunes ne sont toujours pas concernés par cette maladie !

  • Grandes avancée le 23.02.2021 09:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nice Matin du 17 fevrier 2021. Vous aurez les chiffres mais du coup beaucoup moins peur et c'est pas le but.

  • TrouvezL'Erreur le 22.02.2021 17:48 Report dénoncer ce commentaire

    Ce que l'on pas aux gens, c'est que même vaccinés ils auront toutes les restrictions actuelles... Pour éviter la propagation... Alors qu'on leurs fait croire l'inverse pour qu'ils acceptent le vaccin.

Les derniers commentaires

  • ben le 23.02.2021 18:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Combien en réanimation

  • mamamia le 23.02.2021 18:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Ma fille est ..... : vous n avez rien compris vous , les cas Covid 19 et gravement malade à Nice sont très inquiétant. Votre fille n a rien compris non plus

  • Ma fille est actuellement à Nice le 23.02.2021 17:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Eh bien à Nice, il ne se passe rien de visible ou de perceptible. Pas de mouvements massifs de corbillards, les églises ne sonnent pas le glas, Nissa ma Bella se porte bien mieux que le 14 juillet 2016. Beaucoup de personnes ne portent pas de masque sur la Prom' et ça n'affole personne, les promeneurs respectant une certaine distanciation. La place Massena est toujours aussi vivante et plus masquée que la Prom' et le cours Saleya en dehors des heures de marché est un peu triste avec ses restaurant fermés. Combien rouvriront après ce cirque ? Vous devriez y envoyer un de vos journalistes en reportage, vous parlerez de Nice en connaissance de cause, au lieu de rapporter les dépêches d'agence de l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours.

  • julie le 23.02.2021 13:07 Report dénoncer ce commentaire

    bizarre tout ce qui se passe à Nice depuis quelques temps, attentats, épidémie pire qu'ailleurs etc

  • Alain de Luxembourg le 23.02.2021 12:13 Report dénoncer ce commentaire

    Seul remède à l'augmentation de la contamination, c'est l'augmentation de la VACCINATION. Facile, allez hop on se bouge. Moins de Bla-Bla, au lieu de tester, vaccinez !